» Le Premier Ministre de la Malaisie fait part de sa vision du développement
22.05.2013 -

Le Premier Ministre de la Malaisie fait part de sa vision du développement

© Ministry of Education, Malaysia -UNESCO Director-General, Irina Bokova, and Malaysia's Prime Minister, Najib Razak

M. Najib Razak, Premier Ministre de la Malaisie, a déclaré, lors d’une longue réunion avec Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, à Kuala Lumpur, le 22 mai, que les objectifs de l’UNESCO étaient en harmonie avec ceux que son pays s’est fixés pour devenir un pays à hauts revenus d’ici 2020, grâce à une croissance économique et à un développement humain inclusifs et durables.

« L’éducation et la technologie changent considérablement la donne. Il faut créer des opportunités et des possibilités pour permettre aux gens de développer leur talent mais aussi pour attirer les talents à l’échelle mondiale », a-t-il affirmé, faisant référence au Programme d’éducation de la Malaisie pour 2013-2025. Ce document, qui s’appuie sur une étude globale du système éducatif du pays réalisée conjointement avec l’UNESCO, met l’accent sur les améliorations qualitatives.

La feuille de route du pays à l’horizon 2020 prévoit la création de 3,3 millions d’emplois et une augmentation du revenu par habitant. « Je crois à un système ouvert », a dit le Premier Ministre.

Réélu pour un second mandat le 5 mai, le Premier Ministre a indiqué que son pays n’avait pas suffisamment reconnu l’intérêt économique des sites du patrimoine culturel en termes de création d’emplois et de croissance du tourisme. Citant les villes historiques du détroit de Malacca, qui ont été inscrites sur la Liste en 2008, il a ajouté que son pays avait « sous-estimé leur impact économique immense ».

Mme Bokova a communiqué au Premier Ministre des informations sur la Conférence intitulée « La culture : clé du développement durable » qui s’est tenue à Hangzhou, soulignant que la culture était importante pour l’économie, la création d’emplois, l’inclusion sociale et la compréhension. Elle a encouragé la Malaisie à ratifier la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, affirmant qu’elle donnerait de la visibilité à la riche diversité des traditions et pratiques culturelles du pays.

La Directrice générale a aussi insisté sur le rôle essentiel du patrimoine culturel dans la promotion de la cohésion sociale et la contribution au dialogue interculturel dans des sociétés de plus en plus mondialisées. Dans ce contexte, le Premier Ministre a appelé l’attention sur le caractère multiculturel de la société malaisienne, dont la diversité culturelle s’est enrichie des influences chinoise, malaise et britannique.

À cet égard, la Directrice générale a aussi invité le Premier Ministre à envisager de ratifier la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005), catalyseur pour développer l’économie créative, offrir des emplois et soutenir la créativité et l’innovation.

Le Premier Ministre a fait part de sa vision d’une société multiculturelle et multilingue, soulignant combien il importait de respecter les différentes opinions religieuses et prônant une « philosophie de la modération, qui sous-tend toutes les politiques de notre pays ».

Avec l’avènement de la Communauté de l’ASEAN en 2015, le Premier Ministre et la Directrice générale ont évoqué l’importance de la stabilité régionale, de la prospérité et de la paix. Pour que la démocratie fonctionne, a dit le Premier Ministre, il faut des valeurs fortes et des institutions solides.

Mme Bokova a félicité la Malaisie de jouer un rôle de chef de file dans la coopération Sud-Sud, notamment dans le domaine de la science, de la technologie et de l’innovation. Elle a mis l’accent sur l’importance du programme de coopération Malaisie-UNESCO pour le renforcement des capacités en matière d’éducation, de sciences et de culture dans les pays les moins avancés, et a remercié le Premier Ministre pour le soutien que son pays apporte de longue date à l’UNESCO.

Lors d’une réunion distincte, M. Muhyiddin Yassin, Vice-Premier Ministre et Ministre de l’éducation, a assuré la Directrice générale que la Malaisie ferait « tout ce qui est en son pouvoir pour garantir la pérennité des programmes de l’UNESCO ». Il a proclamé l’importance de l’éducation pour la prospérité du pays, remerciant l’Organisation de sa contribution à l’étude du système éducatif. Mme Bokova a remercié le Ministre, qui est également Président de la Commission nationale malaisienne pour l'UNESCO, de la création d’un fonds-en-dépôt, qui illustre le soutien du pays à l’égard de l’Organisation et sa solidarité envers les pays les moins avancés et les pays en développement.

Au cours de son séjour à Kuala Lumpur, la Directrice générale a visité les emblématiques tours jumelles Petronas, traversant la passerelle aérienne du 42e étage et montant au 88e étage panoramique. Ces tours de béton armé, d’acier et de verre ont été inaugurées en 1999 et sont généralement considérées comme le symbole de l’ingéniosité et du dynamisme du pays.

La Directrice générale a aussi pu voir la solidarité en action lors de sa visite à une école créée au sein d’un hôpital. Huit écoles de ce type existent à présent dans le pays, permettant aux enfants hospitalisés pour de longues périodes de poursuivre leur scolarité auprès d’enseignants spécialement formés. L’école à l’hôpital est proposée gratuitement et gérée en collaboration avec les ministères de l’éducation et de la santé, ainsi qu’une ONG, la Fondation Nurul Yaqeen. Mme Bokova a rencontré de jeunes enfants dans la classe décorée de couleurs vives, déclarant que ce projet était un « signe merveilleux d’inclusivité, de solidarité et de détermination à offrir à chaque enfant la chance d’apprendre ».




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page