» « L'eau est le dénominateur commun de nombreux défis mondiaux, et la solution de la plupart d’entre eux », aff...
09.10.2013 - ODG

« L'eau est le dénominateur commun de nombreux défis mondiaux, et la solution de la plupart d’entre eux », affirme la Directrice générale de l’UNESCO

©Jelinek Viktória - La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et le Président de la Hongrie, János Áder, lors du Sommet de l'eau 2013 à Budapest

Dans son allocution d'ouverture au Sommet de l'eau à Budapest, la Directrice générale, Irina Bokova a souligné que la coopération dans le domaine de l'eau est bien davantage qu'un problème scientifique ou technique : « Il s'agit de lutter contre la pauvreté et de protéger l’environnement ; de soigner les enfants de la maladie ; de permettre aux filles d'aller à l'école au lieu de parcourir des kilomètres à pied pour aller chercher de l'eau. Il s'agit de renforcer la dignité humaine, de fournir à tous un accès à l'assainissement. Il s'agit fondamentalement de la paix sur la base du dialogue entre les Etats. »

« La coopération dans le domaine de l'eau est autant une question de dignité humaine que de développement ", poursuit-elle. «La coopération autour de l'eau, pour l'eau et à travers l'eau, doit avoir lieu partout – entre les Etats et en leur sein. Parce qu'il n’y a pas de développement sans eau, ni de développement humain durable sans une gestion durable de l'eau. » À cette fin, « nous devons sensibiliser les décideurs au-delà de la sphère des spécialistes en eau, leur fournir des outils pour comprendre les conséquences de leurs décisions et mettre en évidence d'autres moyens  en amont », a déclaré Mme Bokova.

Elle a ajouté que «l'eau durable est essentielle à la réalisation de tous les Objectifs du Millénaire pour le développement d'ici à 2015, et elle doit être au cœur de l'agenda du développement mondial durable après 2015. " La Directrice générale a conclu en notant qu’ « Il ya suffisamment d'eau douce dans le monde - notre défi est de la partager, de mieux évaluer les risques, de relier les sciences plus étroitement avec la politique. »

Le Sommet de l'eau 2013 de Budapest, dont le thème est « Le rôle de l'eau et de l'assainissement dans l'agenda mondial du développement durable », fait partie des événements de l'Année internationale de coopération pour l'eau des Nations Unies pilotée par l'UNESCO au nom de l’ONU-Eau et vise à fournir des directives sur la questions les plus urgentes - l'eau potable, la gestion intégrée de l'eau, la coopération internationale, les technologies innovantes, l'assainissement et le traitement des eaux usées - en vue de contribuer à l'élaboration d'objectifs liés à l'eau pour le programme de développement post-2015.

En marge du Sommet, la Directrice générale a tenu des réunions bilatérales, à commencer par le Président de la Hongrie, M. Áder. En plus d'un déjeuner de travail avec M. Zoltán Balog , ministre des Ressources humaines , la Directrice générale a rencontré le Président de l'Académie hongroise des sciences , professeur József Pálinkás . Ils ont notamment abordées les questions relatives à la gestion de l'eau et de la coopération, le lien entre l'eau – l’énergie et l’alimentation,  l’impact du changement climatique sur le cycle mondial de l'eau. Ils ont également évoqué la réforme de l'enseignement de la Hongrie, la situation des enseignants, l'éducation des Roms et leur intégration sociale, l'éducation sur l'Holocauste et le Programme sur la Mémoire de l'Holocauste, le patrimoine culturel immatériel et le 6e Forum Mondial de la Science qui se tiendra pour la première  fois du 24 au 27 novembre 2013 en dehors de Budapest, à Rio de Janeiro, au Brésil.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page