» Remise des Prix et des Bourses L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science
25.02.2010 - UNESCOPRESS

Remise des Prix et des Bourses L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science

Les 15 bourses internationales UNESCO-L’Oréal 2010 seront remises le 3 mars à l’UNESCO. Les lauréates du 12e Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science recevront quant à elles leur récompense au cours d’une cérémonie organisée le 4 mars à l’UNESCO, en présence de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et de Sir Lindsay Owen-Jones, Président de L’Oréal et Président de la Fondation d’entreprise L’Oréal.

Le 3 mars (18h00, Salle IV), Walter Erdelen, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour les sciences et Béatrice Dautresme, Vice-présidente Directrice générale de la communication du Groupe L’Oréal remettront les 15 Bourses internationales UNESCO-L’Oréal  allouées chaque années à de jeunes chercheuses, doctorantes ou post-doctorantes dont les projets ont été acceptés par des laboratoires de recherche de renom en dehors de leur pays d’origine. 

 

Les boursières UNESCO-L’Oréal 2010 sont les suivantes :

 

María Gabriel Gei (Costa Rica). Projet de recherche: tester l’apport des légumineuses de la famille des Fabaceae pour régénérer les sols. Institution d’accueil : Département d’Ecologie, Evolution et Comportements, Université du Minnesota (Etats-Unis).

 

Djoudi Roukia (Comores). Projet de recherche : utiliser la chimie des biomolécules marines secrétées par certains organismes pour surveiller les fluctuations environnementales des Comores. Institution d’accueil : Laboratoire de chimie moléculaire et environnementale, Université de Perpignan (France)

 

Maria-Teresa Guardiola-Claramonte (Espagne). Projet de recherche: étudier l’utilisation des eaux usées dans la ville d’Alep (Syrie). Institution d’accueil : Centre international pour la recherche agricole dans les régions sèches, Alep (Syrie) et Ecole d’hygiène et de médecine tropicale, Londres (Royaume-Uni).

 

Nawal Bouayayne (Maroc). Projet de recherche : explorer le potentiel pharmaceutique des substances naturelles extraites de quatre espèces d’algues de la lagune de Nador dans le nord-est du Maroc. Institution d’accueil : Faculté de pharmacologie, Université Paul Sabatier, Toulouse (France).

 

Elisabeth Lendoye (Gabon). Projet de recherche : mettre au point d’un nouveau médicament contre l’obésité et le diabète de type 2. Institution d’accueil : Faculté de médecine, Université de Sophia-Antipolis, Nice (France).

 

Antima Gupta (Inde). Projet de recherche : développer des modèles pour tester de nouveaux médicaments contre la tuberculose. Institution d’accueil : Département des sciences biologiques, Birkbeck College, Université de Londres, (Royaume-Uni).

 

Yifen Tan (Malaisie). Projet de recherche : identifier les gènes à l’origine de la formation d’une bactérie responsable de nombreuses infections nosocomiales. Institution d’accueil : Département de microbiologie et de génétique moléculaire. Faculté de médecine d’Harvard (Etats-Unis).

 

Marissa Teo (Singapour). Projet de recherche : mettre au point un essai clinique utilisant la thérapie cellulaire pour traiter les patients atteints d’un cancer du rhinopharynx. Institution d’accueil : Centre thérapeutique cellulaire et génétique, Université de médecine Baylor, Houston (Etats-Unis).

 

Marietta Solange Soupi Nkeutcha (Cameroun). Projet de recherche : concevoir des variétés de cacao plus résistantes et nécessitant moins de traitements chimiques. Institution d’accueil : Laboratoire de chimie des substances naturelles, Université de Limoges (France).

 

Diana Marcela Bolaños Rodríguez (Colombie). Projet de recherche : travailler sur la régénération des tissus humains et les mécanismes de régulation du cerveau à partir de l’étude des vers plats polyclads. Institution d’accueil : Départements de sciences biologiques, Université de Massachusetts Lowell (Etats-Unis).

 

Ghalia Boubaker (Tunisie). Projet de recherche : développer un test sanguin fiable et rapide pour différencier les patients guéris de l’échinococcose, une maladie provoquée par le ténia. Institution d’accueil : Institut de parasitologie de l’Université de Berne (Suisse).

 

Svitlana Yablonska (Ukraine). Projet de recherche : établir des marqueurs précoces du cancer du col de l’utérus et identifier les cibles sur lesquelles agir pour développer des nouveaux médicaments. Institution d’accueil : Faculté de médecine, Université de Pittsburgh (Etats-Unis).

 

Hadeer El-Dakhakni (Egypte). Projet de recherche : développer des matériaux plus performants dans la réalisation de prothèses articulaires. Institution d’accueil : Institut de physique et de chimie des matériaux, Strasbourg (France) et Centre national de la recherche, département des biomatériaux, le Caire (Egypte).

 

Irene Margiolaki (Grèce). Projet de recherche : déterminer la structure de protéines virales capables de lutter contre des virus émergents dans le Sud Est de l’Europe responsables de fièvres hémorragiques. Institution d’accueil : European synchrotron radiation facility, Grenoble (France).

 

Margoth Mitchela Moreno Vigo (Pérou). Projet de recherche : appliquer les plus récentes techniques d’étude du protéome, l’ensemble des protéines existant dans une cellule à un moment donné, à des maladies parasitaires sévissant dans le continent sud-américain telles que la maladie de Chagas. Institution d’accueil : Centre de biologie moléculaire Severo Ochoa, Université autonome de Madrid (Espagne).

 

           

            La 12e cérémonie de remise des Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science aura lieu le 4 mars (18h30, Salle I) en présence de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et de Sir Lindsay Owen-Jones, Président de L’Oréal et Président de la Fondation d’entreprise L’Oréal,. Elle sera présidée par le Professeur Günter Blobel, Prix Nobel de médecine 1999, qui a également présidé le jury chargé de sélectionner les cinq lauréates parmi les nombreuses candidatures qui lui ont été soumises. Chacun d’elle recevra 100 000 dollars pour sa contribution à la science.

 

Le Palmarès du 12ème Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Sciences 2010 est le suivant :

 

En Europe : Pr Anne Dejean-Assémat (France), dirige l'Unité Organisation nucléaire et oncogenèse à l'Institut Pasteur ainsi que l'Unité 579 Biologie moléculaire et cellulaire des tumeurs de l'Inserm à Paris. « Pour l’élucidation des mécanismes moléculaires et cellulaires à l’origine de certains cancers chez l’Homme. »  

 

En Afrique et Pays Arabes : Pr Rashika El Ridi (Egypte), Professeur d’Immunologie au Département de Zoologie, Faculté des Sciences à l’Université du Caire.

« Pour avoir contribué au développement d'un vaccin contre la bilharziose, maladie tropicale qui touche plus de 200 millions de personnes dans le monde. »

 

En Asie-Pacifique : Pr Lourdes J. Cruz (Philippines), Professeur à l’Institut des Sciences Marines à l’Université des Philippines Diliman à Quezon.

« Pour la découverte des conotoxines, produites par certains escargots de mer, qui peuvent servir d’anti douleurs ou d’agents pharmacologiques pour étudier le fonctionnement du cerveau. »

 

En Amérique du Nord : Pr Elaine Fuchs (Etats-Unis), Professeur au Laboratoire de Biologie Cellulaire et de Développement à l’Université Rockfeller de New York à New York.

« Pour la découverte de cellules souches et des processus clefs impliqués dans le développement, le renouvellement et la réparation de la peau.. »

 

En Amérique Latine : Pr Alejandra Bravo (Mexique), Professeur à l’Institut de Microbiologie Moléculaire à l’Université Nationale Autonome du Mexique à Cuernavaca.

« Pour la compréhension du mécanisme d’action d’une toxine bactérienne qui agit comme un insecticide éco-compatible. »

 

            Des tables rondes, intitulées « Les découvertes qui vont changer le monde », seront organisées le 4 mars à l’hôtel Lutétia à Paris, de 8h30 à 12h00, en présence des lauréates des bourses internationales et des Prix L’Oréal-UNESCO.

 

            Depuis 12 ans, le Programme Pour les Femmes et la Science met en valeur l’excellence scientifique des femmes et encourage les vocations des jeunes filles dans le domaine de la science. A travers ce programme, L’Oréal et l’UNESCO souhaitent contribuer à leur reconnaissance et leur donner les moyens de poursuivre leur engagement.

 

 

 

                                                            ****

 

http://portal.unesco.org/science/fr/ev.php-URL_ID=6292&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

 

http://www.forwomeninscience.com/

 

Contact UNESCO :
Isabelle Le Fournis, tel : +33 (0) 1 45 68 17 48.

Email : i.le-fournis(at)unesco.org


 

Contacts L’Oréal :
Emily Le Moult
Email : emily.lemoult(at)agence-elan.com

 

Jennifer Attias
Email : jennifer.attias(at)agence-elan.com

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page