» L’UNESCO et le CEDS se mobilisent pour la construction de la paix en Afrique
12.07.2018 - Africa Department

L’UNESCO et le CEDS se mobilisent pour la construction de la paix en Afrique

Dans le cadre d’un accord de coopération, le CEDS (Centre d’études diplomatiques et stratégiques) et le Département Afrique de l’UNESCO ont organisé un colloque sur « La diplomatie, l’économie et la culture au service de la paix en Afrique », le 2 juillet 2018 à l’UNESCO à Paris.

La séance d’ouverture a donné le ton du colloque par les discours liminaires de S. Exc. Mme Zohour Alaoui, Présidente de la 39e session de la Conférence générale de l’UNESCO, M. Pascal Chaigneau, Directeur du Centre HEC de Géopolitique et Doyen du CEDS, et M. Firmin Edouard Matoko, Sous-directeur général du Département Afrique de l’UNESCO, qui ont tous souligné l’importance de la promotion de la culture de la paix comme un élément essentiel du développement de l’Afrique.

 

« L’UNESCO est consciente que les femmes, la société civile et les jeunes sont plus que jamais des acteurs du changement et vecteurs de paix. C’est pourquoi nous appuyons la création des réseaux panafricains spécialisés qui agissent au quotidien pour la promotion de la culture de la paix. » M. Matoko.

Le colloque a permis un engagement et un échange dynamiques entre les participants et les intervenants, dont S. Exc. M. Ahmed Sayyad, Ambassadeur, Délégué permanent du Yémen auprès de l'UNESCO et S. Exc. M. Diekumpuna Sita N’Sadisi José, Ambassadeur, Délégué permanent d’Angola auprès de l’UNESCO. Les débats se sont déroulés autour de trois thématiques principales : « les diplomaties, l’intervention des Etats et la paix en Afrique », « la promotion de la culture de la paix en Afrique » et « l’économie de la paix ».

Cet évènement a réuni environ 400 personnes dont des diplomates, des délégués permanents des Etats membres africains et non-africains auprès de l'UNESCO, des intellectuels et chercheurs, des responsables politiques, des étudiants, des journalistes, des membres de la société civile et des représentants d’organisations internationales, telles que l’UNESCO et le PNUD.

Le colloque a bénéficié de l’apport intellectuel du corps enseignant du CEDS et de l’expertise multidisciplinaire de l’UNESCO. Il a bénéficié également de l’expertise du Réseau des institutions de recherche et de fondations pour la promotion d'une culture de la paix en Afrique.

Cet événement s’inscrit dans le cadre de la Stratégie opérationnelle pour la Priorité globale Afrique de l’UNESCO et dans le mandat du CEDS, visant à actualiser et à approfondir les connaissances de fonctionnaires internationaux, d’attachés militaires et de diplomates en matière de diplomatie.

 

Programme de l’événement.

Galerie photos.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page