» L’UNESCO lance le Rapport sur l’économie créative en Chine
04.06.2014 -

L’UNESCO lance le Rapport sur l’économie créative en Chine

© All Rights Reserved - Launch of the Creative Economy Report 2013 at the Dadu Museum of Art in Beijing. Beijing, China, 4 June 2014.

Le 4 juin, lors d’un évènement presse la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a inauguré la version chinoise du Rapport sur l’économie créative 2013.

L’évènement a eu lieu au Musée d'Art Dadu à Beijing, en présence du Président du Conseil exécutif de l’UNESCO, l’ambassadeur Mohamed Amr et certains délégués permanents de l’UNESCO, ainsi que le Directeur du Musée d'Art Dadu, Jin Shangyi.

Madame Yan Aoshuang, Directrice de la Commission municipale de Beijing pour la science et la technologie, a attiré l’attention sur l’importance que la Chine accorde au soutien de la culture comme moteur de la créativité et du développement durable.

Dans ce contexte elle a aussi informé la presse du Sommet International des villes éducatives et du Sommet des villes créatives qui ont eu lieu à Beijing en Octobre 2013 pour la première fois.

Le Directeur Général de l’Académie chinoise des sciences sociales, M. Gao Xiang, a mis en exergue l’importance de la diffusion des résultats du travail de l’UNESCO dans la promotion de la culture pour le développement dans le but de créer un nouveau programme de développement global pour l’après 2015.

Irina Bokova a remercié l’Académie chinoise des sciences sociales et Wanda Dalian Group de leur soutien dans la traduction et la publication du Rapport sur l’économie créative, élaboré conjointement par l’UNESCO et le Programme des Nations Unies pour le développement.

« A travers le monde, l’économie créative est un moteur économique créateur des emplois et des revenus. C’est également un moteur social cultivant l’identité, la dignité et l’inclusion », a déclaré la Directrice générale.

« Cette double dimension est la plus grande force de l’économie créative. C’est également la clé au développement durable mondial ».

Irina Bokova a remercié le Gouvernement chinois de son initiative dans cette entreprise qui a été démontrée en 2013 à la Conférence Internationale à Chengdu  sur  le patrimoine culturel immatériel à l’occasion du 10ème anniversaire de la Convention de l'UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et au Congrès International à Hangzhou « La culture : clé du développement durable».

« La Chine fait de la culture et de la créativité un des piliers de sa stratégie de développement ; un des moteurs, selon l’expression du Président Xi Jinping, du rêve chinois. »

La Directrice générale a souligné l’importance de l’intégration de la culture dans le programme de développement global de l’après 2015 en tant qu’outil et moteur du développement durable.

« Je suis convaincue que pour être durable, le nouvel agenda de développement devra être universel, c’est-à-dire fondé sur la diversité culturelle et puiser dans la créativité ».

 

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page