07.03.2012 -

L’UNESCO lance “Les femmes font l’info” 2012

Les femmes afghanes font l'info - © UNESCO

Une nouvelle fois, l’UNESCO appelle ses partenaires à assurer que les questions d'égalité des genres et d’autonomisation des femmes restent au centre de leurs préoccupations, en lançant l’initiative “Les femmes font l’info” 2012. Il s’agit d’une initiative de plaidoyer lancée chaque année en commémoration de la Journée Internationale de la Femme, le 8 Mars, et qui vise à promouvoir l'égalité entre les genres dans et à travers les médias.

[Translate to francais:] Much has been achieved since the Beijing Declaration and Platform for Action (1995). Yet the Global Media Monitoring Project (2010) finds that still only 24% of the people questioned, heard, seen or read about in the written and audiovisual media are women; 76% are men. Only 16% of stories focus specifically on women.

Beaucoup d’avancées ont été réalisées depuis la Déclaration et le Programme d’action de Beijing qui datent de 1995. Pourtant, d’après le Global Media Monitoring Project (2010), seulement 24% des personnes interrogées, entendues, vues ou lues dans les médias écrits et audiovisuels sont des femmes, tandis que 76% sont des hommes, et seulement 16% des articles traitent de sujets spécifiques sur les femmes.

Le Rapport mondial sur la condition de la femme dans les médias (2011), soutenu par l’UNESCO, révèle que les femmes sont sous-représentées dans le secteur des médias dans 73% des pays examinés en Afrique sub-saharienne, 50% de ceux d’Asie et d’Océanie, et 46% de ceux d’Amérique du Nord et du Sud. Cela prouve qu’il reste beaucoup à faire dans ce domaine.

Comme l’a fait remarquer la Directrice générale de l'UNESCO, "La Déclaration de Beijing et le Programme d'action sont une référence pour évaluer les progrès accomplis en faveur de l’égalité des droits et des chances dans tous les domaines (y compris dans les médias), et identifier les problèmes importants qui subsistent. La bataille pour l'égalité des genres est loin d'être gagnée...".

Le thème de cette année, L'accès des femmes rurales aux médias et à l'information, vise à mettre en lumière certaines problématiques et à encourager les échanges d’informations et d’opinions concernant :

  • l’importance des politiques et programmes en faveur de l’accès des communautés rurales, et plus spécifiquement des femmes rurales, aux médias et à l’information ; et
  • les bonnes pratiques et les opérations réussies dans ce domaine par des radiodiffuseurs de service public, des médias commerciaux ou communautaires, et des ONG, pour améliorer l’accès des femmes rurales aux médias et à l’information.

L'accès des communautés rurales aux médias et à l'information comporte de nombreuses dimensions. Dans le cadre de la fonction des médias qui consiste à apporter des informations aux femmes rurales pour renforcer leur autonomisation économique et leur participation politique, “Les femmes font l’info” 2012 met l’accent sur deux de ces dimensions. Premièrement, comment les communautés rurales peuvent-elles avoir accès (écouter, lire, ou voir) à la radio, aux journaux et à la télévision, et en quoi les médias communautaires, les nouveaux médias et les nouvelles technologies peuvent-ils aider ? Deuxièmement, y a-t-il dans les faits des femmes responsables de la programmation, de la production et de la diffusion de contenu médiatique ?

Il est évident que les radiodiffuseurs de service public, et les médias commerciaux et communautaires ont un rôle de premier plan à jouer dans la réalisation de la Déclaration et du Plan d’action de Beijing, qui appelle toutes les parties prenantes à lutter pour  “…l’accès et la participation des femmes à tous les systèmes de communications, notamment les médias”. Les ONG internationales, régionales et locales ainsi que d’autres acteurs sociaux constituent également des parties prenantes majeures. Mais les politiques et programmes nécessaires existent-ils dans ces médias et autres structures ?

Ainsi, le thème de “Les femmes font l’info” 2012, L'accès des femmes rurales aux médias et à l'information, concerne aussi bien les organisations des médias nationales et internationales que les organisations de la société civile préoccupées par les questions d’égalité des genres.

Pour en savoir plus sur la façon dont vous pouvez prendre part à cette initiative, cliquez ici.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page