» L’UNESCO, l’UNICEF et l'UNFPA donnent la parole aux jeunes des petits États insulaires sur le futur qu’ils veu...
21.06.2013 - Secteur des sciences sociales et humaines

L’UNESCO, l’UNICEF et l'UNFPA donnent la parole aux jeunes des petits États insulaires sur le futur qu’ils veulent

SIDS © Flickr / Didier Baertschiger

Parce que l’avenir se bâtit aujourd’hui et que cette construction ne peut se faire sans la jeunesse, l’UNESCO, l’UNICEF et l'UNFPA ont décidé d’unir leurs forces pour permettre aux jeunes des 52 Petits États insulaires en développement (PEID) de contribuer activement à la Conférence mondiale des PEID qui se tiendra à Apia (Samoa), en septembre 2014.

Avec l’appui de plusieurs agences des Nations Unies (1) et des organisations régionales des Petits États insulaires en développement (PEID) des Caraïbes, du Pacifique et de l’Atlantique, de l’Océan Indien, de la Méditerranée et de la mer de Chine méridionale (2), l’UNESCO, l’UNICEF et l'UNFPA (3) se sont engagés dans un vaste processus de consultation des jeunes insulaires dont la 1re étape devait permettre à près de 200 jeunes, âgés de 12 à 30 ans, de participer à 3 ateliers de 6 jours chacun, organisés, fin juin et début juillet 2013, en Jamaïque, aux Îles Fidji et aux Seychelles.

Sélectionnés dans le cadre d’un appel à candidatures diffusé, notamment, en direction des organisations de jeunesse, en avril 2013, ces jeunes femmes et jeunes hommes auront, à cette occasion, la possibilité de partager leurs questions, leurs attentes, leurs espoirs et leur vision pour le développement de leurs pays.

Par groupe régionaux de plus d’une soixante de personnes chacun, ils seront invités à construire une réflexion commune sur le devenir de leurs îles, et formuleront, ensemble, des propositions qui serviront de point de départ à la rédaction d’un document de résultats. Ce dernier contribuera au nouveau plan d’action pour les PEID qui sera discuté et adopté lors de la Conférence mondiale des PEID, organisée par l’ONU, en septembre 2014, à Apia (Samoa).

Les jeunes originaires des Petites îles caribéennes seront les premiers à vivre cette expérience forte et inédite lors de la 1re réunion de cette série de 3 consultations qui se tiendra du 26 juin au 1er juillet 2013 à Kingston (Jamaïque). Puis, ce sera au tour des jeunes insulaires du Pacifique de se retrouver à Nadi (Fidji) pour participer à un atelier similaire du 4 au 9 juillet, tandis que les jeunes des Petits États insulaires de l’Atlantique, de l’Océan Indien, de la Méditerranée et de la mer de Chine méridionale se réuniront à Victoria (Seychelles), du 11 au 16 juillet 2013.

Outre l’opportunité qui leur sera donnée de formuler des propositions pour le devenir de leurs îles, ces jeunes gens auront également la possibilité, durant ces ateliers, d’élire des représentants qui porteront leurs voix au sein des différentes réunions régionales et inter-régionales qui se tiendront, dans les mois à venir, pour préparer la conférence de l’ONU sur les PEID.

Cette 3e Conférence internationale pour les PEID, se tiendra en 2014, vingt ans après que les États membres des Nations Unies se furent réunis à la Barbade pour discuter, pour la 1re fois, des défis et des besoins spécifiques des PEID.

En 1994, la 1re conférence pour les PEID avait approuvé le Programme d’action de la Barbade (BPOA) comme modèle pour relever ces défis particuliers. Quatorze domaines-clés avaient alors été identifiés, parmi lesquels l’environnement, l'énergie et la communication, le tourisme et le développement des ressources humaines viables.

Vingt ans plus tard, la Conférence de Samoa sera l’occasion de procéder à un nouvel examen du BPOA, ainsi qu’à un examen de la stratégie d’exécution de ce programme initial, développée dix ans après, à Maurice.

Intégrant les résultats de la Conférence Rio+20, qui s’est tenue au Brésil, en 2012, elle permettra de mesurer les progrès accomplis ces vingt dernières années, de déterminer les défis qu’il reste à relever, et d’identifier les priorités-clés pour que les PEID atteignent les objectifs de développement internationalement reconnus pour la période post 2015.

La même année où l’ensemble de la communauté internationale sera invitée à célébrer l’Année internationale des Petits États insulaires en développement, cette 3e Conférence internationale des PEID devrait donc aussi intégrer les voix des jeunes insulaires et leurs idées sur le futur qu’ils veulent.

Evénements

Contacts

-----

1. Bureau international du Travail (BIT) et ONU-Femmes.

2. Communauté caribéenne (CARICOM), Communauté du Pacifique (CPS), Commission de l’Océan Indien (COI) et Forum des Îles du Pacifique (SPF).

3. Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA).




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page