» Entretien de la Directrice générale avec M. Pierre Gattaz, Président MEDEF
27.01.2017 - ODG

Entretien de la Directrice générale avec M. Pierre Gattaz, Président MEDEF

©UNESCO/Christelle ALIX

Le jeudi 26 janvier, la Directrice générale de l’UNESCO, Madame Irina Bokova, s’est entretenue avec M. Pierre Gattaz, Président du Mouvement des Entreprises De France (MEDEF).

Au cours de cette rencontre, le Président du MEDEF a remercié la Directrice générale pour le partenariat de haut niveau que l’UNESCO a apporté lors du Forum de la Jeunesse et de l’Entrepreneuriat Afrique-France, organisé les 6 et 7 décembre 2016 par le MEDEF, à travers son réseau dénommé les Programmes pour la Croissance et la Jeunesse Active / Active Growth & Youth Programs (AGYP) Afrique-France. Ce réseau regroupe des entrepreneurs, institutionnels, acteurs de l’éducation/formation, entreprises et représente des leviers de croissance inclusive. Il a également été reconnaissant à l’UNESCO de son soutien à la Déclaration « Africa 2030 : Manifeste pour entreprendre ensemble l’avenir » co-construit par tous les partenaires du forum. Cette déclaration porte les objectifs concrets des réseaux partenaires et constitue une feuille de route des actions à venir.

La Directrice générale a souligné l’importance de l’éducation, et plus particulièrement la formation technique et professionnelle qui constitue l’une des priorités de l’UNESCO, en soulignant son rôle fondamental dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable. Les défis liés à l’emploi des jeunes en Afrique pour lutter contre la violence et pour promouvoir l’inclusion sociale ont également été évoqués.

Le président du MEDEF a invité la Directrice Générale de l’UNESCO à prendre part à la conférence de presse que le MEDEF tiendra à l’UNESCO début mars prochain, pour dresser le bilan du Forum de la Jeunesse et de l’Entreprenariat Afrique France et présenter le plan d’action 2017. La Directrice Générale a évoqué l’importance que l’Organisation accorde aux questions d’entreprenariat et de jeunesse, en particulier en Afrique, en rappelant la nécessité de valoriser l’apprentissage technique et la formation professionnelle. Elle a mentionné avoir observé depuis un certain nombre d’années le changement de regard des acteurs du forum de Davos par exemple sur les questions d’éducation, de formation professionnelle et technique et de compétence.

Madame Bokova et Monsieur Gattaz ont souhaité que les discussions entre les deux institutions se poursuivent pour la mise en place d’un cadre de coopération sur la question de l’entreprenariat des jeunes en Afrique.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page