» La Directrice générale rencontre le Président élu de la prochaine session de l’Assemblée générale de l’ONU
22.07.2016 - ODG

La Directrice générale rencontre le Président élu de la prochaine session de l’Assemblée générale de l’ONU

© UNESCO

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a rencontré le 21 juillet 2016 l'ambassadeur des Fidji Peter Thomson, Président élu de la soixante et unième session de l'Assemblée générale des Nations Unies, au Siège de l'ONU à New York.

La Directrice générale a félicité l'Ambassadeur Thomson pour son élection, et a souligné l'engagement de l'UNESCO à poursuivre son étroite coopération avec l'Assemblée générale de l'ONU dans le cadre du mandat et des domaines de compétence de l'organisation, pour faire progresser leurs intérêts communs.

L’Ambassadeur Thomson a déclaré que l’une des clés du succès pour la prochaine session de l'Assemblée générale était de faire état de progrès réalisés sur chacun des objectifs de développement durable. Il a souligné l'importance fondamentale de «personnaliser» l'Agenda 2030 pour le développement durable, en sensibilisant chaque personne, y compris les enfants et les jeunes, aux droits et responsabilités énoncés dans cet agenda. "L'éducation a un rôle essentiel à jouer à cet égard ... il nous faut une ambition universelle pour intégrer les objectifs de développement durable dans toutes les écoles et tous les programmes", a déclaré l'ambassadeur, en soulignant les domaines de collaboration possibles avec l'UNESCO.

La Directrice générale et l'Ambassadeur Thomson ont également examiné les préparatifs de la Conférence de haut niveau des Nations Unies sur la mise en œuvre de l’ODD 14 sur la conservation et l’exploitation durable de l’océan et les ressources marines, qui aura lieu aux Fidji du 5 au 9 Juin 2017, co-organisée par les Fidji et la Suède. La Directrice-générale a informé le l'Ambassadeur Thomson sur l’action de l’UNESCO ciblée sur les petits États insulaires en développement (PEID), notamment par le biais d’un plan d'action de l'Organisation sur la base du SAMOA Pathway pour les PEID. Elle a également souligné l'engagement total de la Commission océanographique internationale de l'UNESCO (COI) dans le processus préparatoire à la conférence, pour insister sur les évaluations scientifiques sur l’état de l’océan; soutenir le développement des capacités et le transfert de technologie marine des États membres par le biais de mécanismes régionaux dédiés; et fournir un soutien normatif aux pays pour établir, mettre en œuvre, surveiller et rapporter la mise en œuvre des ODD liés aux océans.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com