» Michelle Bachelet et la princesse Laurentien des Pays-Bas prendront part à l’anniversaire du Partenariat mond...
22.05.2012 - UNESCOPRESS

Michelle Bachelet et la princesse Laurentien des Pays-Bas prendront part à l’anniversaire du Partenariat mondial de l’UNESCO en faveur de l’éducation des filles et des femmes

© Photo ONU/Mark Garten - Michelle Bachelet, Directrice exécutive de ONU-Femmes

La Directrice exécutive d’ONU Femmes, Michelle Bachelet, et la princesse Laurentien des Pays-Bas, Envoyée Spéciale de l’UNESCO pour l’alphabétisation au service du développement, se joindront à la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, le vendredi 25 mai pour évoquer les activités réalisées dans le cadre du Partenariat mondial de l’UNESCO en faveur de l’éducation des filles et des femmes depuis son lancement il y a un an.

Participeront à cet événement, qui prendra la forme d’une réunion-débat, le ministre de l’Enseignement primaire et civique du Tchad, Faïchou Etienne, ainsi que les représentants de plusieurs autres membres du Partenariat, notamment Bunker Roy, du Collège aux pieds nus, une organisation non gouvernementale indienne ; Vikas Pota, Chef exécutif de la Fondation Varkey Gems ; Sirma Umur, Vice-président de Procter et Gamble pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique ; Laura Ipsen, Vice-présidente, Secteur Public, pour Microsoft et Sahlu Haile, Conseiller régional pour l’Afrique sub-saharienne à la Fondation Packard.

Le Partenariat mondial, qui a été lancé en 2011, repose sur la conviction que l’éducation des filles et des femmes est à même de briser le cercle de la pauvreté et d’atteindre une meilleure justice sociale. Le défi est grand : sur 792 millions d’adultes analphabètes dans le monde, 508 millions sont des femmes. De plus, bien que le nombre global d’adultes analphabètes soit en baisse au niveau mondial, la proportion de femmes (près de 64%) demeure constante.

Sur les 12 derniers mois, le Partenariat s’est principalement intéressé à l’Afrique où un certain nombre de projets ont été lancés. Au Sénégal par exemple, un projet financé par Procter et Gamble a ouvert 160 classes dans sept régions et formé une centaine de personnes  qui apprennent à lire et écrire à 3000 femmes.

Un autre projet financé par la Fondation Packard travaille avec 13 écoles en Ethiopie et 15 en Tanzanie sur des activités visant à éviter que les filles n’abandonnent l’école.

Au Kenya et au Lesotho, la Fondation Varkey GEMS travaille avec l’UNESCO sur la formation des enseignants afin d’encourager plus de filles à venir à l’école et augmenter leur participation dans les cours de mathématiques, de sciences et de technologie.

Les participants prenant part au premier anniversaire du Partenariat global  passeront en revue les activités en cours et étudieront les différentes manières d’étendre ces initiatives, de renforcer le Partenariat et de conserver la dynamique du lancement.

Le premier anniversaire du Partenariat Global en faveur de l’éducation des filles et des femmes se tiendra en Salle IV de 16h30 à 18h30 le 25 mai. Les journalistes souhaitant couvrir cet événement doivent demander une accréditation.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page