» Rencontre des Ministres pour répondre de la protection du patrimoine culturel subaquatique en Amérique latine ...
09.09.2013 - Culture Sector

Rencontre des Ministres pour répondre de la protection du patrimoine culturel subaquatique en Amérique latine et dans les Caraïbes

© UNESCO,Plongeur dans la grotte Chanhol découverte squelette

L'UNESCO et le ministère péruvien de la Culture vous invite à une réunion ministérielle régionale qui se tiendra à Lima, au Pérou, les 16/17 Octobre 2013. La réunion de haut niveau se penchera sur les enjeux actuels de la protection et de recherche du patrimoine immergé, et évaluera aussi son potentiel pour le développement, l'éducation et le tourisme.

La réunion sera l’apogée d’une série de onze réunions régionales organisées depuis 2002 avec les dirigeants politiques de la région ainsi que des experts scientifiques. Cette réunion reconnaît l’augmentation constante des menaces touchant des sites archéologiques sous-marins, en particulier au travers de l'exploitation commerciale et des pillages, mais aussi le potentiel encore non exploité du patrimoine culturel subaquatique en matière de recherche scientifique et d'activités récréatives. La réunion permettra d'établir des politiques afin d’ appliquer de meilleures stratégies pour la sauvegarde de ce patrimoine commun de l'humanité.

L'UNESCO a organisé au cours des dernières années, une série de réunions régionales pour l'Amérique latine et les Caraïbes à : Kingston (2002), Bogotá (2004), Quito (2007), Sainte-Lucie (2008), Cozumel (2010), et de nouveau à Kingston (2011). Des activités de formation ont été mises en place pour favoriser le développement de l'archéologie sous-marine dans la région, notamment au Mexique (2010),  en Espagne (2011), à Cuba (2012) , en Jamaïque (2012) et en Argentine (2013).

Il est maintenant temps d’amener à un niveau supérieur la question de la protection des sites archéologiques submergés, leur valorisation pour le public et l’augmentation de leur recherche. La Réunion ministérielle régionale devra permettre cet échange de haut niveau. Son but est de promouvoir un échange d'informations entre les États à travers des présentations d’experts internationaux ainsi que de l’UNESCO. Cette réunion mettra l'accent sur la Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, qui a déjà été ratifiée par 16 États de la région, témoignant ainsi de l’importance donnée à ce patrimoine sur le plan politique. L’objectif principal est l'adoption d'une approche régionale commune ainsi qu’un plan d'action et une ratification universelle de la Convention.

La rencontre a été organisée en quatre sessions interrompues par des tables rondes ministérielles :

  1. introduction ,
  2. la Convention de 2001 et les problèmes en question,
  3. le patrimoine culturel subaquatique dans la région Amérique latine et des Caraïbes,
  4. le patrimoine culturel subaquatique et les opportunités en matière d'éducation et de développement durable . 

La Convention de 2001 sur la protection du patrimoine culturel subaquatique est le traité international leader dans le domaine du patrimoine subaquatique. Elle contient des principes d’éthique, un mécanisme de coopération de l'État et des lignes directrices claires et pratiques pour éviter les pillages des sites archéologiques, et dans le même temps, des règles établissant les modalités pour traiter ces cas.

La réunion est financée par l’Espagne, avec la volonté de faire respecter la coopération internationale en matière de protection du patrimoine culturel subaquatique.

Contact : Ulrike Guerin




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page