» La nouvelle évaluation encourage la coopération et l'amélioration transfrontalière du statut des eaux partagée...
30.11.2011 - Natural Sciences Sector

La nouvelle évaluation encourage la coopération et l'amélioration transfrontalière du statut des eaux partagées dans la région paneuropéenne

La deuxième évaluation des fleuves, des lacs et des eaux souterraines transfrontaliers a été lancée lors de la septième « conférence ministérielle sur l’environnement pour l'Europe » à Astana, Kazakhstan, le 21 septembre 2011.

Cette publication est la vue d'ensemble la plus complète de l’état des eaux transfrontalières dans la région de la Commission économique pour l'Europe des Nations unies(UNECE).Elle a été réalisée sous les auspices de la réunion des parties pour la convention sur la protection et l'utilisation des cours d'eau transfrontaliers et des lacs internationaux (convention de l'eau de l'UNECE), en collaboration étroite avec des administrations relatives à l'eau et/ou l'environnement d'environ 50 pays et avec la participation de plus de 250 experts. Le processus de préparation qui a inclut la collecte des données par l’utilisation de fiches techniques et l'organisation de cinq ateliers de travail sous régionaux a soutenu l'échange et la coopération entre les pays riverains.

La deuxième évaluation couvre plus de 140 fleuves transfrontaliers, 25 lacs transfrontaliers, environ 200 aquifères souterrains transfrontaliers, et 25 sites Ramsar et autres zones humides d'importance transfrontalière. Elle présente une large analyse des ressources en eau transfrontalières, des facteurs de pression, de quantité et de qualité, et les impacts transfrontaliers, ainsi que les approches de gestion et les tendances futures.

La deuxième évaluation fournit des informations importantes et un stimulus pour que des gouvernements, des organisations de bassin, des organisations internationales et non gouvernementales agissent pour améliorer le statut des eaux transfrontalières et des écosystèmes dépendants.

Rapport complet et résumé pour les dirigeants en anglais et en russe




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page