» Une nouvelle publication de l’UNESCO explore cinq décennies de progrès en matière d’alphabétisation
19.04.2017 - Education Sector

Une nouvelle publication de l’UNESCO explore cinq décennies de progrès en matière d’alphabétisation

© Mahidol PMT project

L’UNESCO a lancé récemment la publication anniversaire « Lire le passé, écrire l’avenir : Cinquante ans de promotion de l’alphabétisation », qui fait le bilan des progrès accomplis en matière d’alphabétisation au cours des cinquante dernières années et qui étudie la façon dont la nature de l’enjeu a évolué.

Basée sur des données de l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU) et sur des informations fournies par l’Institut de l’UNESCO pour l’apprentissage tout au long de la vie (UIL), la publication analyse les tendances et les impacts des programmes d’alphabétisation sur 50 pays à travers le monde.

« Lire le passé, écrire l’avenir » était aussi le slogan de la Journée internationale de l’alphabétisation l’année dernière, qui a célébré son 50e anniversaire, le 8 septembre 2016.

Nous avons assisté à un développement sans précédent de l’alphabétisation depuis la première Journée internationale de l’alphabétisation en 1966, mais des millions de personnes n’en bénéficient toujours pas.

Paroles d’apprenants et évolution de la conception de l’alphabétisation

La publication présente à la fois les progrès et les défis, en retraçant les changements dans la conception de l’alphabétisation et la façon dont les politiques et les programmes ont reflété cette évolution.

Tout au long de l’étude, les paroles des apprenants et des autres participants aux programmes d’alphabétisation illustrent l’impact que cette dernière a eu sur leurs vies, leurs familles et leurs communautés.

« Depuis que j’ai suivi le programme d’alphabétisation, je me sens libre », dit Louise Cheftaine, une élève participant à un programme en République démocratique du Congo. « J’essaie de résoudre des problèmes dans ma communauté, et grâce à la collaboration et à la discussion avec des dirigeants locaux, j’ai joué un rôle essentiel dans la lutte contre l’insécurité ».

En Jamaïque, Cleopatra Francis s’est vue offrir une seconde chance. « Mon niveau de lecture et d’écriture était désespérément faible », dit-elle. « Mais j’avais la passion et l’ambition de suivre des cours dans certaines matières, car je ne voulais pas rester au niveau où j’étais ».

L’année dernière a marqué le début de la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui vise à chercher des solutions pour combler le déficit d’alphabétisation de millions de personnes à travers le monde qui n’ont toujours pas les compétences de base en lecture et en écriture.

Depuis sa création en 1946, l’UNESCO a été à l’avant-garde des efforts mondiaux en matière d’alphabétisation. Rendez-vous sur le site Web de l’UNESCO sur l’alphabétisation pour en savoir plus sur les projets en faveur de l’alphabétisation, et rester informés sur les Prix internationaux d’alphabétisation et la Journée internationale de l’alphabétisation 2017.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page