» Le Nigeria et l’UNESCO lancent un programme national d’alphabétisation de 6 millions de dollars
10.05.2011 - UNESCOPRESS

Le Nigeria et l’UNESCO lancent un programme national d’alphabétisation de 6 millions de dollars

[Translate to francais:] © UNESCO/Danica Bijeljac - UNESCO Director-General Irina Bokova and Ruqayyatu Ahmed Rufa’i, Nigeria’s Minister of Education, after signing a Memorandum of Understanding establishing a self-benefiting Funds-in-Trust to revitalize adult and youth literacy in Nigeria, on 5 May 2011 at UNESCO Headquarters

Les efforts en vue de parvenir à l’Education pour tous au Nigeria viennent d’enregistrer un grand progrès avec la signature entre l’UNESCO et le gouvernement nigérian d’un accord de 6 millions de dollars. Selon cet accord, le Nigeria va financer un projet géré par l’UNESCO visant à revitaliser l’alphabétisation des adultes et des jeunes dans le pays. L’accord a été signé au siège de l’UNESCO à Paris par la Directrice générale, Irina Bokova, et par Ruqayyatu Ahmed Rufa’i, ministre fédéral de l’Education du Nigeria.

Bien que le Nigeria ait réalisé des progrès considérables en matière d’Education pour tous, l’analphabétisme reste un grand problème : on estime que 50 millions d’adultes nigérians ne savent ni lire ni écrire. En outre, près de 8,6 millions d’enfants en âge d’aller en primaire ne sont pas scolarisés dans ce pays.

« L’importance et les énormes bénéfices que représente l’alphabétisation tant pour l’autonomie de chacun que pour le développement national sont connus et prouvés », a déclaré Irina Bokova lors de la signature de l’accord. « En tant qu’agence spécialisée des Nations Unies en matière d’éducation, l’UNESCO dispose d’un vaste réservoir d’expertise et d’expérience. Tout sera fait pour mobiliser et mettre ces moyens au service du Nigeria ».

« De grands espoirs reposent sur ce projet et c’est pour les réaliser que nous avons conçu ensemble notre coopération », a déclaré Ruqayyatu Ahmed Rufa’i qui dirige actuellement l’Initiative E-9*. « Nous espérons que la mise en œuvre réussie de ce programme par le Nigeria pourra servir de modèle non seulement aux pays membres de E-9 mais aussi à tous ceux d’Afrique et d’ailleurs qui font face au défi de l’analphabétisme. Nous comptons sur l’UNESCO pour continuer à nous apporter le soutien adéquat en vue du succès ».

L’accord ouvrira la voie à un vaste programme destiné à renforcer les capacités nationales à concevoir, mettre en place, évaluer et accompagner des programmes d’alphabétisation de qualité. En étroite coopération avec les autorités nigérianes compétentes, il sera mis en œuvre pendant 42 mois par le Bureau de l’UNESCO à Abuja, la capitale fédérale.

Il s’agit du quatrième accord  « auto-bénéficiaire » passé entre le Nigeria et l’UNESCO depuis 2004, date à laquelle le gouvernement d’Abuja a consacré une somme de près d’un million de dollars à un programme de refonte de l’ensemble de son système en matière de science, de technologie et d’innovation. En 2005, le Nigeria a fourni 3 millions de dollars à un programme de l’UNESCO visant à renforcer l’enseignement scientifique et technologique dans les écoles du primaire et du secondaire, ainsi que dans les écoles normales. En 2008, ce sont 565 000 dollars qui ont été consacrés par le gouvernement d’Abuja au soutien à l’enseignement technique et professionnel (Ce programme a été complété par un autre de 1,5 millions de dollars directement mis en œuvre par les services nigérians). Tous ces programmes sont en cours de réalisation.

***

* L’Initiative E-9 est un forum où neuf pays à forte population (Bangladesh, Brésil, Chine, Egypte, Inde, Indonésie, Mexique, Nigeria et Pakistan) débattent de leurs expériences en matière d’éducation, échangent leurs meilleures pratiques et suivent les progrès de l’Education pour tous (EPT). Depuis son lancement en 1993, le réseau E-9 est aussi devenu un lobby important au service de l’EPT et de la coopération Sud-Sud.

 

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page