» Des femmes de science d’exception vont recevoir le Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science (3 mars)
28.02.2011 - UNESCOPRESS

Des femmes de science d’exception vont recevoir le Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science (3 mars)

[Translate to francais:] © V. Durruty & P. Guedj for the L'Oréal Corporation Foundation - Prof. Jillian Banfield, Prof. Vivian Wing-Wah YAM, Prof. Faiza Al-Kharafi, Prof. Anne L’Huillier, Prof. Silvia Torres-Peimbert (top to bottom, left to right).

Cinq éminentes femmes de science – une par continent – vont recevoir le Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2011 au siège de l’UNESCO le 3 mars (Salle I, 18h30). La veille, le 2 mars, 15 chercheuses post-doctorantes – trois par continent – recevront les bourses internationales UNESCO-L’Oréal 2011 (Salle II, 19h).

Les lauréates du 13ème Prix L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Sciences 2011 sont :

- Afrique et Pays Arabes :

Pr Faiza Al-Kharafi, Professeur de Chimie, Université du Koweït, Safat (Koweït). « Pour ses travaux sur la corrosion, un enjeu fondamental pour le traitement de l’eau et pour l’industrie pétrolière ».

- Asie-Pacifique :

Pr Vivian Wing-Wah Yam, Professeur de Chimie et Energie à l’Université de Hong Kong (Chine). « Pour ses travaux sur les matériaux émetteurs de lumière et les méthodes innovantes pour capturer  l’énergie solaire ».

- Europe :

Pr Anne l’Huillier, Professeur de Physique atomique, Université de Lund (Suède).  « Pour ses travaux sur le développement d’un appareil photo d’une extrême rapidité pouvant enregistrer les mouvements des électrons en une attoseconde (un milliardième de milliardième de seconde) ».

- Amérique Latine :

Pr Silvia Torres-Peimbert, Professeur Emeritus, Institut d’Astronomie, UNAM, Mexico (Mexique). « Pour ses travaux sur la composition chimique des nébuleuses qui est fondamentale pour notre compréhension de l’Univers ».

- Amérique du Nord :

Pr Julian Banfield, Professeur en Sciences de la terre et planétaires, en Sciences environnementales, en Sciences des matériaux, Université de Californie, Berkeley (Etats-Unis). « Pour ses travaux sur le comportement des bactéries et de la matière dans des conditions extrêmes ayant une incidence sur l’environnement et sur la Terre ».

Un Jury international, présidé par le Professeur Ahmed Zewail (Prix Nobel de Chimie 1999) a choisi les lauréates qui recevront 100 000 dollars chacune. Le Prix, récompensant des travaux qui s’attaquent aux défis de la science moderne, sera remis par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et Sir Lindsay Owen-Jones, Président de la Fondation d’entreprise L’Oréal.

Les Bourses internationales UNESCO-L’Oréal  2011 allouent jusqu’à 40 000 dollars sur deux ans à de jeunes chercheuses afin de les aider à poursuivre leurs travaux en dehors de leur pays d’origine. 

 

Les boursières 2011 sont :

- Germaine L. Minoungou (Burkina Faso), Virologie

- Justine Germo Nzweundji (Cameroun), Biotechnologie végétale

- Fadzai Zengeya (Zimbabwe), Sciences agronomiques

- Andia Chaves Fonnegra (Colombie), Biologie marine

- Isabel Cristina Chinchilla Soto (Costa Rica), Ecologie

- Alejandra Jaramillo Gutierrez (Panama), Parasitologie

- Jiban Jyoti Panda (Inde), Biotechnologies

- Ladan Teimoori- Toolabi (Iran), Biotechnologie médicale

- Nilufar Mamadalieva (Ouzbékistan), Biochimie végétale et pharmacologie

- Reyam Al-Malikey (Iraq), Ecologie

- Mais Absi (Syrie), Endocrinologie moléculaire

- Samia Elfékih (Tunisie), Biologie moléculaire

- Triin Vahisalu (Estonie), Biologie moléculaire végétale

- Hagar Gelbard-Sagiv (Israël), Neurobiologie

- Tatiana Lopatina (Russie), Biologie cellulaire

 

Cette année, à l’occasion du centenaire du Prix Nobel de Marie Curie, une Bourse spéciale « Sur les traces de Marie Curie » sera remise à une ancienne boursière qui, par sa carrière exceptionnelle au cours des dix dernières années, incarne le futur de la science. Cette Bourse spéciale est attribuée à Marcia Roye (Jamaïque), docteur en virologie moléculaire et boursière en 2000 pour ses recherches sur les geminivirus, des virus transmis par les insectes qui sont dévastateurs pour l’agriculture.

Au cours des 13 dernières années, la Fondation d’entreprise L’Oréal et l’UNESCO ont cherché à récompenser des femmes de sciences qui ont contribué, dans leurs domaines respectifs, à relever les défis mondiaux de demain. Chaque année, le Programme Pour les Femmes et la Science met en vedette l’excellence scientifique et encourage le talent.

 

*****

Plusd'information:

 

Contacts médias :

L’Oréal

Catherine Rose / 01 47 56 85 42 / crose(at)dgc.loreal.com

Laura Lovasik / 01 47 56 76 77 / llovasik@dgc.loreal.com

 

ELAN Agency

Emily Le Moult / 01 40 89 96 41 / emily.lemoult(at)agence-elan.com 

Courtney MacNeil / 01 40 89 96 42 / courtney.macneil(at)agence-elan.com

 

Service de presse de l'UNESCO

Sue Williams / 01 45 68 17 06 / s.williams(at)unesco.org




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page