» Les parlementaires en Afrique orientale et australe soutiennent un engagement historique en faveur de la préve...
05.12.2016 - Education Sector

Les parlementaires en Afrique orientale et australe soutiennent un engagement historique en faveur de la prévention du VIH

© Shutterstock/ pixelheadphoto digitalskillet

Les membres du Parlement d’Afrique orientale et australe (AOA) ont donné leur soutien à l’engagement historique pris par l’AOA en 2013, qui engage 20 pays de l’AOA à généraliser l’éducation sexuelle complète (ESC) et les services de santé sexuelle et reproductive pour les jeunes.

L’engagement a été pris lors d’une réunion organisée par le Forum parlementaire de la Communauté de développement de l'Afrique australe, l’UNESCO et l’UNFPA en AOA, avec le soutien financier de l’Ambassade de Suède et de la Norvège à Lusaka, en Zambie.

La réunion, qui s’est tenue à Johannesburg, en Afrique du Sud, les 16 et 17 novembre, a rassemblé les présidents des comités parlementaires chargés du genre, de l’éducation et de la santé de l’Afrique du Sud, de l’Angola, du Malawi, du Mozambique, de la Namibie, de la République démocratique du Congo, des Seychelles, du Swaziland, de la Zambie et du Zimbabwe, ainsi que des experts techniques de l’UNESCO et de l’UNFPA.

Le Dr Patricia Machawira, conseillère régionale de l’UNESCO sur le VIH et la santé pour l’AOA, s’est félicitée de l’engagement et de l’intérêt des parlementaires pour la promotion de la réduction des infections par le VIH, des grossesses précoces, des violences scolaires liées au genre ainsi que des mariages d’enfants parmi les jeunes de la région.

Les jeunes offrent de vastes opportunités

« Avec une grande partie de la population âgée de moins de 24 ans, la région de l’AOA a une occasion majeure de faire en sorte que la prochaine génération de citoyens adultes actifs soit en mesure de contribuer au développement social, économique et humain », a dit le Dr Machawira.

« Toutefois, avec les taux de grossesses précoces les plus élevés au monde, associés à des taux élevés de nouvelles infections par le VIH, en particulier chez les jeunes femmes, ainsi qu’au faible niveau de connaissance du VIH, cette opportunité pourrait ne pas être pleinement saisie. »

Les parlementaires participants se sont engagés à compléter les efforts des ministères nationaux de l’éducation et de la jeunesse, entre autres, des partenaires du développement, des organisations de la société civile et des communautés afin de renforcer le plaidoyer en faveur de l’ESC au sein des parlements et auprès du public, à travers un recours plus efficace aux questions parlementaires, motions, déclarations ministérielles et audiences publiques.

La réunion fait suite et confère une dynamique aux résolutions du dialogue gouvernemental de haut niveau de juillet 2016 Tenir notre promesse envers les jeunes aujourd’hui, qui a souligné les progrès accomplis depuis l’adoption de l’engagement de l’AOA. La manifestation, qui s’est tenue en marge de la Conférence sur le SIDA 2016 à Durban, en Afrique du Sud, a rassemblé des ministres et des représentants de gouvernements, du développement et de la société civile de toute l’AOA. Elle a donné lieu au lancement du rapport Évaluation des progrès 2013-2015 sur l’engagement de l’AOA (Anglais, Français, Portugais).

Lien




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page