» Conférence de presse d’Alphadi avant le 12e Festival International de la Mode Africaine
14.05.2019 - Honorary and Goodwill Ambassadors

Conférence de presse d’Alphadi avant le 12e Festival International de la Mode Africaine

© FIMA

Le 7 mai 2019, Alphadi, Artiste de l’UNESCO pour la paix et créateur de mode nigérien, a tenu une conférence de presse au siège de l’UNESCO, en présence notamment de Mohamed Saidil Moctar, Ministre conseiller spécial du président de la République du Niger et Directeur Général de l’Agence UA (Union Africaine) Niger 2019 et de Firmin Edouard Matoko, Sous-Directeur général pour la Priorité Afrique et les Relations extérieures de l’UNESCO. Cette conférence de presse avait pour but d’annoncer la tenue et la programmation de la douzième édition du Festival International de la Mode Africaine (FIMA) à Niamey, au Niger.

Cette édition du FIMA rassemblera à nouveau pendant 3 jours de nombreux créateurs africains et plus de 2000 personnalités venant de plus de 40 nationalités, du 05 au 07 juillet 2019 à Niamey au Niger. Le Festival, manifestation artistique et culturelle d’envergure créée en 1998 au Niger par Alphadi, présente et valorise, en Afrique, les œuvres de créateurs africains auprès de représentants internationaux des mondes de l’Art, de la culture, politique et médiatique. Le FIMA cherche ainsi à promouvoir l’émergence d’une industrie de la mode et des Arts au service du développement en Afrique, capitaliser le savoir-faire artisanal traditionnel et faire de l’Afrique un hub de l’industrie de la Mode, des Arts et de la Culture.

En outre, cette 12e édition se déroulera dans un contexte inédit puisqu’elle aura lieu au même moment que la Conférence des chefs d’états et de gouvernements de l’Union Africaine (UA) et sur invitation des autorités de la septième république du Niger. Promoteur de la « Haute Couture » en Afrique depuis plus de vingt ans, Alphadi, Artiste de l’UNESCO pour la paix, a exprimé, dans un mot présent dans le dossier de presse, son sentiment : « Au fil des années, le FIMA s’est affirmé comme le rendez-vous phare de la mode sur le continent, mon combat est celui de tous les africains convaincus de leur capacité à relever les grands défis du moment. L’Afrique a besoin de cadres, de professionnels, de cohésion et d’intégration pour construire une paix définitive, je reste convaincu que l’art et la culture sont les vecteurs nécessaires à la réalisation de tous ces idéaux ».

De par les valeurs de culture et de paix qu’incarnent le festival, ce dernier s’incarne parfaitement dans la mission de l’UNESCO. Ce festival joue le rôle de vecteur de paix et d’espoir pour les peuples africains et est ainsi une occasion de consolider les acquis de l’intégration africaine et renforcer le rapprochement des peuples pour une culture de la paix et du progrès.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page