» La Princesse Dana Firas participe à la cérémonie d’anniversaire de la bibliothèque nationale du Qatar
24.06.2019 - Honorary and Goodwill Ambassadors

La Princesse Dana Firas participe à la cérémonie d’anniversaire de la bibliothèque nationale du Qatar

© Petra National Trust

Le 17 avril 2019 s’est tenu une cérémonie en l’honneur du premier anniversaire de la bibliothèque nationale du Qatar. A cette occasion, S.A.R la Princesse Dana Firas de Jordanie, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO et présidente du Petra National Trust, a donné le discours liminaire de cette journée de conférences.

Depuis juillet 2018, l’UNESCO et la Bibliothèque Nationale du Qatar se sont mutuellement engagées autour du projet intitulé « Soutenir les bibliothèques du Patrimoine Documentaire dans le monde arabe ». Cet accord renforce ainsi le rôle de la Bibliothèque nationale du Qatar et de l’UNESCO dans la préservation de l’héritage culturel si riche présent dans les bibliothèques du monde arabe. Inaugurée le 16 avril 2018, la bibliothèque a accueilli plus de 700 000 visiteurs en un an. Avec plus d’un million de livres empruntés, le succès a été immédiat. Mais surtout, grâce à un partenariat avec la British Library, elle a digitalisé et rendu accessible 1,5 million de pages sur l’histoire du Qatar et du Golfe Persique autrefois entreposées dans son équivalent britannique. Avec plus de 4 000 000 de pages numérisées sur l’histoire et près de 175 000 documents rares en sa possession, la bibliothèque nationale du Qatar est devenue une référence pour l’héritage et la civilisation arabe et islamique.

Une conférence a ainsi été organisée le 16 avril afin de célébrer le premier anniversaire de l’ouverture de la bibliothèque. La Princesse Dana Firas, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, a alors prononcé le discours inaugural de cette conférence. Cette dernière avait pour thème central les relations cruciales entre l’héritage culturel et les droits de l’homme et notamment le rôle que joue l’héritage dans la survivance du legs identitaire, historique et culturel des communautés de la région Arabe.

En sa qualité d’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, la Princesse Dana Firas a rappelé « Dans notre région, nous avons été bénits d’innombrables trésors naturels et culturels et d’un héritage culturel riche [...]. Un défi auquel beaucoup de sites du Patrimoine mondial doivent faire face aujourd’hui est le tourisme sauvage et la surexploitation de l’héritage culturel et naturel. Le tourisme a le potentiel d’atteindre des communautés longtemps oubliées par le développement traditionnel et les opérations commercial, il peut continuer de prospérer même face à une crise financière et des ralentissements économiques, il peut fournir des emplois quand le besoin s’en fait le plus sentir, et s’il est bien exploité, il peut contribuer à protéger la nature et préserver les sites historiques et les traditions culturelles ».

De par ses mots et son engagement, la Princesse Dana Firas va ainsi dans le sens de l’engagement maintes fois renouvelé de l’UNESCO en faveur de l’identification, de la protection et de la préservation du patrimoine culturel et naturel à travers le monde, considéré comme ayant une valeur exceptionnelle pour l’humanité.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page