» Réunion régionale pour la lutte contre le trafic illicite des biens culturels en Amérique Centrale et la Répub...
14.12.2016 - Culture Sector

Réunion régionale pour la lutte contre le trafic illicite des biens culturels en Amérique Centrale et la République Dominicaine

La Antigua Guatemala, République du Guatemala

Du 28 novembre au 2 décembre 2016

Dans le cadre du « Projet de renforcement des capacités pour la lutte contre le trafic illicite des biens culturels et la promotion de leur restitution en Amérique Centrale et la République Dominicaine », financé par l'Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement (AECID), la Réunion régionale a réuni plus de cinquante participants, afin de partager des expériences et de construire des alliances pour lutter contre le fléau des biens culturels dans la région.

Les participants du Costa Rica, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama et la République dominicaine, en plus de partager leurs bonnes pratiques, ont reçu une formation d'institutions telles que l'Institut International pour l'Unification du Droit Privé (UNIDROIT), l'Organisation Internationale de Police Criminelle (OIPC INTERPOL), l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD), le Ministère de l'Education, de la Culture et du Sport de l'Espagne, la Garde Civile espagnole et des experts de l'UNESCO, en vue de renforcer les actions communes pour faire face à ce problème.

L'événement a été le résultat d’une précieuse collaboration entre le Bureau multipays de l'UNESCO pour l'Amérique Centrale, avec représentation au Costa Rica, El Salvador, le Honduras, le Nicaragua et le Panama, du Bureau régional de la Culture pour l'Amérique Latine et les Caraïbes représenté à Aruba, Cuba et la République Dominicaine, du Bureau de représentation de l'UNESCO au Guatemala, et des Secrétariats de la Convention, concernant les mesures à prendre pour interdire et empêcher l'importation, l'exportation et le transfert de propriété illicites des biens culturels 1970 et la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique 2001 et UNIDROIT.

La réunion s’est conclue avec l'engagement des 34 participants, qui prendront des mesures concrètes pour améliorer leur capacité à lutter contre le trafic illicite des biens culturels et de renforcer la coopération internationale, reflété dans le document "Déclaration de La Antigua Guatemala pour lutter contre le trafic illicite des biens culturels en Amérique centrale et la République Dominicaine” (disponible en anglais et en espagnol).

Programme

Bibliographie




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com