» Renforcer les capacités océanographiques dans les pays d'Afrique de l'Ouest du Grand écosystème marin du coura...
28.07.2017 - Commission océanographique intergouvernementale

Renforcer les capacités océanographiques dans les pays d'Afrique de l'Ouest du Grand écosystème marin du courant des Canaries

Photo de famille prise lors de l'atelier pratique sur « L'utilisation du CCLME Eco-GIS Viewer ».

L'atelier pratique intitulé « Utilisation du CCLME Eco-GIS Viewer » a présenté les résultats de la phase II du projet « Renforcer les capacités océanographiques dans les pays d'Afrique de l'Ouest du CCLME », en mettant l'accent sur une toute nouvelle application d'analyse de données appelée « CCLME Eco-GIS Viewer ».

L'atelier sur l’utilisation du CCLME Eco-GIS Viewer a eu lieu au Centre océanographique des Canaries de l'Institut espagnol d’océanographie (IEO) à Santa Cruz de Tenerife en Espagne du 11 au 13 juillet 2017.

Un total de 25 participants en provenance de 14 organisations ont assisté à la réunion, y compris des experts du Maroc, de la Mauritanie, du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée, du Cap-Vert, du Kenya, de la France et de l'Espagne. Ils ont été accueillis par des représentants de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO, de l'IEO et de l'Agence espagnole pour la coopération internationale au développement (AECID).

Les participants ont testé les différents outils intégrés au sein de l'application analytique « CCLME Eco-GIS Viewer », un résultat attendu du projet et favorablement accueilli par les participants. Cette contribution majeure au renforcement des capacités dans la région du Grand écosystème marin du courant des Canaries (CCLME) sera accessible au public à partir de septembre 2017.

Il s'agit du deuxième et dernier atelier prévu dans la deuxième phase du projet « Renforcer les capacités océanographiques dans les pays d'Afrique de l'Ouest du CCLME », financé par l'AECID et mis en œuvre par la COI de l'UNESCO en partenariat avec l'IEO.

L'objectif global du projet est d'améliorer notre compréhension des caractéristiques et des processus océanographiques dans la région du CCLME et d'accroître la prestation de services aux utilisateurs finaux. Pour cela, le projet s'est appuyé sur l'accessibilité aux données océaniques existantes et le développement d'un outil analytique dynamique SIG (le « CCLME Eco-GIS Viewer ») qui vise à créer des produits de données significatifs à l'échelle régionale, à ajouter de la valeur aux données brutes et à produire de nouvelles connaissances scientifiques sur les océans et les zones côtières des pays du CCLME.

Au-delà du livrable « CCLME Eco-GIS Viewer », le projet a également publié deux rapports (la Série technique de la COI 110, incluant une deuxième édition révisée et élargie ainsi qu’une troisième édition à publier en septembre 2017, et la Série technique de la COI 115). Plusieurs ateliers ont été organisés dans la région pour contribuer à renforcer l'expertise et les capacités de la communauté scientifique.

Pour plus d'information, veuillez contacter :

Itahisa Deniz-Gonzalez (i.deniz-gonzalez(at)unesco.org) pour le projet « Renforcer les capacités océanographiques dans les pays d'Afrique de l'Ouest du CCLME ».

Salvatore Aricò (s.arico(at)unesco.org) pour les activités et programmes en sciences océaniques de la COI de l'UNESCO.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page