» La République de Corée s’engage pour la Décennie des Nations Unies des sciences océaniques
19.01.2018 - Commission océanographique intergouvernementale

La République de Corée s’engage pour la Décennie des Nations Unies des sciences océaniques

© UNESCO/A. Khalil – De gauche à droite : Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI ; Jean-Yves Le Saux, Directeur du Bureau de planification stratégique de l’UNESCO ; Dr. Young Je Park, Président du KIOST ; Mr. Byo,g-hyun Lee, Ambassadeur de la République de Corée auprès de l’UNESCO

Paris, France – A peine un mois après la proclamation par l’Assemblée Générale des Nations Unies de la Décennie de l’ONU pour les sciences océaniques au service du développement durable (2021-2030), la République de Corée annonce une contribution de près de 230 000 dollars d’aide aux préparatifs et de soutien au suivi de la mise en œuvre de l’Objectif de développement durable 14 – pour conserver et utiliser durablement l’océan et ses ressources.

La contribution coréenne,prendra la forme à la fois d’un apport financier et humain à destination de la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l’UNESCO, l’organisme onusien en charge de coordonner les préparatifs de la Décennie des sciences océaniques avant son lancement officiel le 1 janvier 2021.

Les représentants du Gouvernement coréen et de la COI se sont rencontrés au Siège de l’UNESCO pour la signature d’un mémorandum d’entente (MOU) définissant la contribution financière ainsi que l’apport en ressources humaines prévues pour mener à bien la Décennie des Nations Unies des sciences océaniques. Parmi les nombreuses activités de préparation, ces ressources aideront à la création d’un site internet, à la mise en place d’un Secrétariat dédié à la Décennie, et à l’organisation d’une consultation aux échelles régionales et internationales des différentes parties prenantes, afin qu’elles s’accordent sur une feuille de route commune et un plan scientifique pour les dix prochaines années.

« La République de Corée a participé à ce projet depuis ses prémices, et continuera d’y apporter un soutien financier et humain et de promouvoir l’utilisation conjointe d’équipement de haute technologie à travers le MOU conclu aujourd’hui. Ce sera indispensable à la mise en œuvre réussie de la Décennie des sciences océaniques, » a déclaré par écrit Son Excellence Young Choon Kim, Ministre des océans et de la pêche de la République de Corée.

« Nous entrons dans la phase de développement de la Décennie des Nations Unies pour les sciences océaniques au service du développement durable. Les Etats membres de la COI sont fortement mobilisés derrière ce projet, qui permettra de fédérer et de générer des connaissances concrètes répondant aux besoins de la société. Aujourd’hui, la République de Corée se place en champion de cette Décennie et nous lui sommes reconnaissants de son engagement à soutenir le rôle de la COI dans cette initiative importante. J’invite tous les Etats membres et les partenaires de la COI à participer et à s’engager dans la préparation d’une Décennie véritablement significative et ouverte, » a déclaré M. Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI.


© UNESCO/A. Khalil - Vladimir Ryabinin, Secrétaire exécutif de la COI, et Mr. Byong-hyun Lee, Ambassadeur de la République de Corée auprès de l’UNESCO

Par le même accord, le Ministère coréen des océans et de la pêche s’engage également à apporter son soutien financier et humain à l’élaboration de la seconde édition du Rapport mondial des sciences océaniques (GOSR). La première édition de ce rapport phare de la COI de l’UNESCO (juin 2017) constituait le tout premier état des lieux des acteurs, des modalités et du champ d’application des sciences océaniques à travers le monde. La majorité des fonds est destinée à construire un portail en ligne et une base de données, ouvrant ainsi l’accès aux données contenues dans le Rapport au grand public, et en particulier aux gouvernements souhaitant partager des informations relatives à leurs organismes nationaux de sciences océaniques.

L’Institut coréen des sciences et techniques océaniques (KIOST) supervisera pour le compte du Ministre des océans et de la pêche la mise en œuvre de l’accord passé avec la COI de l’UNESCO, notamment à travers l’identification et la sélection d’experts scientifiques pour soutenir l’élaboration de la Décennie et du portail web du Rapport mondial des sciences océaniques.

Lors de la cérémonie de signature, Young Je Park, Président intérimaire du KIOST, a exprimé sa satisfaction vis-à-vis des différents éléments du MOU. « Je suis ravi de conclure deux Accords volontaires de fonds-en-dépôt au profit de la Décennie et du Rapport… Sur la base de ces accords, nous encouragerons les experts du KIOST à participer activement à ces projets. »

Dr. Sang-Kyung Byun de la République de Corée était Président de la COI à l’époque charnière où les Nations Unies adoptaient l’Agenda 2030 et ses Objectifs de développement durable. En ce qui concerne le GOSR, la République de Corée a continuellement soutenu sa publication et a notamment accueilli la seconde réunion du Comité de rédaction du GOSR en octobre 2016.

M. Vladimir Ryabinin a également réitéré le rôle central qu’a joué le Gouvernement coréen à travers son soutien au Rapport mondial des sciences océaniques. Il a souligné l’importance du GOSR en tant que « mécanisme quantitatif permettant de mesurer la capacité des sciences océaniques, dont nous avons tant besoin dans toutes les régions et dans la plupart des pays du monde, ainsi que la coopération grandissante qui s’opère dans ce secteur entre les pays développés et ceux en voie de développement. »

Pour plus d’information sur le MOU ou le Rapport mondial des sciences océaniques, veuillez contacter :

Salvatore Aricò (s.arico(at)unesco.org)

Pour plus d’information sur la Décennie des Nations Unies des sciences océaniques, veuillez contacter :

Julian Barbière (j.barbiere(at)unesco.org)




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page