» Revue des Principes directeurs sur l'éducation sexuelle complète : la contribution du Sénégal
28.10.2016 - UNESCO Office in Dakar

Revue des Principes directeurs sur l'éducation sexuelle complète : la contribution du Sénégal

©UNESCO

L’UNESCO a lancé une nouvelle phase de travail pour mettre à jour les Principes directeurs internationaux sur l’éducation sexuelle. C’est dans ce cadre que s’est tenue dans les locaux du Bureau de Dakar le mardi 18 octobre, une discussion de groupe destinée à recueillir, pour le compte de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (AOC), la contribution des acteurs stratégiques de la mise en œuvre opérationnelle de l’éducation sexuelle au Sénégal.

Dans le cadre de la mise à jour des Principes directeurs internationaux sur l’éducation sexuelle, publiés en 2009, en plus d’un questionnaire en ligne, auto-administré à un large public, l’UNESCO a organisé une série de groupes de discussion dans différentes régions du monde dont l’AOC pour alimenter un atelier de consultation, tenu à Paris les 25 et 26 octobre, avec les principales parties prenantes.

Pour tirer profit des expériences respectives dans l’usage des principes directeurs, au Sénégal, à la fois pour le plaidoyer, l’élaboration ou l’appui à la mise en œuvre des programmes d’éducation sexuelle en milieu scolaire et extrascolaire, le panel comprenait des cadres du ministère de l’Education notamment le coordonnateur du Projet d’appui au renouveau des curricula et un mandataire de la Direction du contrôle médical et scolaire mais aussi l’UNFPA et les organisations non gouvernementales les plus actives dans le domaine : le RAES, One World, le GEEP, l’ASBEF, tout comme des experts indépendants et des formateurs de formateurs. Au nom des jeunes, un membre de l’AIESEC et une volontaire en service à l’UNESCO ont pris part, le 18 octobre 2016, au débat d’évaluation de la version actuelle des Principes directeurs internationaux et de collecte des suggestions utiles à prendre en compte, sous la modération d’Evelyne M. Sami Gueye.

C’est en trois sous-groupes que les participants ont réfléchi, de manière rotative, aux trois questions clés ouvertes mise à disposition pour favoriser la discussion :

  • Comment avez-vous utilisé les Principes directeurs (PD) et comment ont-ils été utiles dans ce travail ?
  • Quelles sont selon vous les forces et insuffisances des PD, en termes de structure, de pertinence et d’exhaustivité? Qu’auriez-vous ajouté ou retiré des PD?
  • Est-ce que vous aimez ou non le format actuel des PD? Qu’auriez-vous changé au format des deux volumes et comment les rendre plus faciles à utiliser ?

Une approche participative qui a permis à chaque sous-groupe d’analyser l’ensemble des questions, tout en s’assurant de la pleine participation de tous.

Au total, le groupe de discussion a été l’occasion pour les acteurs nationaux de l’éducation sexuelle de souligner les points positifs des Principes directeurs internationaux et de suggérer des améliorations pour les rendre plus opérationnels pour les divers acteurs engagés dans l’éducation sexuelle à différents niveaux. Une recommandation récurrente du groupe de discussion de Dakar a été de travailler à une plus grande dissémination des Principes directeurs internationaux pour l’ensemble des acteurs opérationnels à l’échelle nationale.

Pour davantage d’informations à ce sujet, cliquer ici pour accéder au rapport complet. Au besoin, contacter Xavier Hospital (x.hospital(at)unesco.org) ou William Ngué (w.ngue(at)unesco.org) en charge de l’éducation à la santé et au bien-être au sein du Bureau régional multisectoriel de l'UNESCO à Dakar.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page