22.10.2013 - Communication & Information Sector

La Réunion d’experts de Riga a rendu ses conclusions

Experts who participated in the Riga Ethics Meeting. © Latvian Ministry of Foreign Affairs

Après deux jours de travail, la Réunion mondiale d’experts sur les aspects éthiques de la société de l’information s’est conclue par l’adoption d’un ensemble de principes directeurs sur l’éthique dans la société de l’information.

Le but de cette réunion était de rassembler des experts du monde entier autour de la question de l’Infoéthique, un sujet complexe et de plus en plus présent dans la vie quotidienne. Le Programme intergouvernemental information pour tous (PIPT) de l’UNESCO a organisé cet événement en collaboration avec le gouvernement de Lettonie (représenté par le Ministre des Affaires étrangères et le Ministre de l’Environnement du développement régional) et la Commission nationale de Lettonie pour l’UNESCO.

« La réunion a été très constructive, » a déclaré le Dr Andrejs Vasiljey, à la tête du groupe de travail du PIPT sur l’éthique de l’information. « Le débat très stimulant nous a permis d’aborder un large éventail de problèmes d’éthique liés à la société de l’information. Les discussions se sont concentrées sur les diverses nécessités que ressentent les internautes et qui exigent une solution rapide. À présent, il nous faut exploiter l’élan rassemblé à Riga pour diffuser ces principes directeurs, et lancer les programmes nationaux et régionaux qu’ils appellent. »

Les principes directeurs adoptés par les participants à la Réunion reflètent le consensus né des nombreux forums régionaux et internationaux qui ont exploré la thématique de la dimension éthique de la société de l’information. Ils sont également le fruit de l’’expérience acquise grâce aux recherches et aux expérimentations menées à l’échelle nationale et transnationale.

Ces principes directeurs rappellent l’importance d’un accès équitable, de la participation inclusive de toutes les parties concernées, du respect de la liberté d’expression et des droits humains en général, aussi bien en ligne qu’hors-ligne. Ils soulignent également que les aspects éthiques de la société d’information sont liés aux questions de l’intégration économique et sociale, de la paix et de la sécurité mais aussi de la gestion durable de l’environnement, et sont donc à prendre en compte vis-à-vis des objectifs de développement.

La Réunion a également été l’occasion de parachever le « Manuel de l’éthique dans l’information à l’usage des décideurs politiques », un outil actuellement développé dans le but d’aider les décideurs politiques à aborder de façon plus adaptée et éclairée les innovations technologiques et leur impact sur la société.

Les principes directeurs et le manuel devraient faciliter la transposition des valeurs sociétales de l’ère numérique en principes concrets applicables dans la vie quotidienne. Le PIPT poursuivra donc ses efforts pour les rendre facilement accessibles en plusieurs langues.

Le Programme intergouvernemental information pour tous (PIPT) a été créé en 2001pour fournir une plateforme pour des discussions sur les politiques internationales et un guide d’action dans le domaine de l’accès à l’information et à la connaissance, et pour soutenir les États membres dans le développement de politiques nationales d’information et de cadres stratégiques.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page