» Samuel Pisar nommé Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste
26.01.2012 - ODG

Samuel Pisar nommé Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste

A l'occasion de la Journée mondiale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste (27 Janvier), la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova nommera l’écrivain et avocat Samuel Pisar, rescapé de l'holocauste, Ambassadeur honoraire et Envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste.

Cette nomination s'inscrit dans le cadre des efforts continus de l'UNESCO  pour la sensibilisation à l'histoire de l’Holocauste et la lutte contre toutes les formes de négationnisme. Elle reconnaît aussi l’incomparable travail accompli par M. Pisar dans ce domaine durant toute sa vie.

Après la cérémonie, Samuel Pisar et Irina Bokova visiteront le Mémorial de la Shoah à Paris, partenaire de l’UNESCO et déposeront une gerbe en mémoire des victimes de l'Holocauste.

La Présidente de la Conférence générale de l'UNESCO, l'Ambassadrice de Hongrie Katalyn Bogyay accompagnera la visite avec des représentants des États membres des 5 groupes régionaux de l'UNESCO.

La première action de Samuel Pisar en tant Envoyé spécial de l’UNESCO sera de participer à la conférence de l'UNESCO intitulée «Les dimensions internationales de l’enseignement de l’Holocauste», tenue le 31 Janvier, afin d'explorer la pertinence de l'enseignement de l'Holocauste dans un monde globalisé.

«L’Holocauste a secoué pour toujours les fondements de notre humanité. Alors que les derniers rescapés disparaissent, une lutte a commencé pour conserver les traces de la vie juive d’autrefois et la mémoire des persécutions et des massacres. L’UNESCO réaffirme, en ce jour, sa détermination à combattre toutes les formes de déni de cet événement. L’action éducative est la clé de ce combat et c’est là que réside la spécificité du travail de l’UNESCO, auprès des jeunes, pour la formation des professeurs ou la conception de programmes scolaires. Cette mission est au cœur de la résolution sur la mémoire de l’Holocauste adoptée par l’Organisation en 2007. J’en ai fait un engagement personnel,» a déclaré Irina Bokova dans son message à l'occasion de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l'Holocauste.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page