» Comment mieux partager les eaux souterraines : conférence internationale sur les aquifères transfrontaliers
02.12.2010 - UNESCOPRESS

Comment mieux partager les eaux souterraines : conférence internationale sur les aquifères transfrontaliers

L’UNESCO organise une conférence internationale sur les aquifères transfrontaliers du 6 au 8 décembre au siège de l’Organisation en collaboration avec l’Association internationale d’hydrologie (IAH) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Les aquifères souterrains représentent près de 96% de l’eau douce de la planète, soit un volume 100 fois supérieur à l’eau douce de surface. Dans les régions arides ou semi-arides, ils sont souvent une des seules, voire l’unique source d’approvisionnement en eau (100% en Arabie saoudite ou à Malte, 95% en Tunisie). Le Programme hydrologique international (PHI) de l’UNESCO a publié la première carte détaillée des aquifères transfrontaliers en 2008. En 2010, on en recense plus de 270 dans le monde, dont 73 sur le continent américain, 38 en Afrique, 65 en Europe orientale, 90 en Europe occidentale et 12 en Asie. 

Près de 400 experts (scientifiques, juristes, chercheurs, décideurs, experts dans la gestion de l’eau, diplomates…) venus du monde entier participeront à cette réunion intitulée « Aquifères transfrontaliers : défis et perspectives », qui sera l’occasion de présenter une mise à jour de l’inventaire des aquifères transfrontaliers du monde. Deux ans après l’adoption par l’Assemblée générale des Nations Unies d’une résolution sur le « droit des aquifères transfrontières », il s’agit également d’explorer les différents mécanismes institutionnels qui pourraient être mis en œuvre, avec l’appui de l’UNESCO, pour favoriser la coopération entre les pays partageant des aquifères. Ces discussions serviront notamment à préparer les négociations qui auront lieu en 2011, lors de la prochaine session de l’Assemblée générale des Nations Unies, autour de la possible adoption d’une Convention sur les aquifères transfrontaliers.

 

Le Programme hydrologique international de l’UNESCO est le seul programme du système des Nations Unies consacré à la recherche sur l’eau, à la gestion des ressources et à l’éducation relative à l’eau. En 2000, le Conseil intergouvernemental du PHI a lancé une initiative internationale de gestion des ressources des aquifères partagés : le programme ISARM (Internationally Shared Aquifer Resources Management) avec pour objectif de dresser un inventaire mondial de ces bassins et de formuler des recommandations pour une gestion durable de ces ressources.

 

Cette première phase du programme (2000-2010) a notamment débouché sur la publication de la carte et de l’Atlas sur les aquifères transfrontaliers en 2008. La seconde phase, qui commencera en 2011, consistera notamment à lancer des activités dans les régions faisant face à des ressources limitées en termes de main d’œuvre, de financement ou de cadre institutionnel et à aider les pays à mettre en œuvre les recommandations contenue dans la résolution des Nations Unies.

 

 

Contact : Lucilla Minelli
ISARM 2010 Secretariat
Tel: +33 (0) 6 49 29 97 90
Fax: +33 (0) 1 45 68 58 11
Email: l.minelli@unesco.org




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page