» Signature d’un Accord de partenariat entre la Fondation OCP et l’UNESCO
04.10.2017 - ODG

Signature d’un Accord de partenariat entre la Fondation OCP et l’UNESCO

© UNESCO/Christelle ALIX

Le mardi 3 octobre 2017, l’UNESCO a eu le plaisir de procéder à la signature d’un Accord de partenariat important entre l’UNESCO et la Fondation Office Chérifien des Phosphates (Fondation OCP). La cérémonie s’est tenue en présence notamment de Mme Irina Bokova, Directrice Générale de l’UNESCO, M. Mostafa Terrab, Président-Directeur Général de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), Son Excellence Mme Zohour Alaoui, Ambassadeur, Déléguée permanente du Royaume du Maroc auprès de l’UNESCO, M. Firmin Edouard Matoko, Sous-Directeur général pour le Département Afrique, et M. Magnus Magnusson, Directeur Partenariats et mobilisation de ressources à la Division des transformations sociales et du dialogue interculturel du Secteur des Sciences Sociales et Humaines.

Cet Accord de partenariat, qui n’aurait pas abouti sans l’immense soutien de Son Excellence Mme Zohour Alaoui, s’inscrit dans le cadre d’une coopération de plus de soixante ans entre l’UNESCO et le Maroc. Au sein de la Stratégie à moyen terme de l’UNESCO (2014-2021), il répond à la Priorité globale Afrique qui guide l’action de l’UNESCO, dont l’un des objectifs est de coordonner une réflexion sur l’avenir de l’Afrique et de renforcer les capacités du continent en matière de prospective. Cet Accord est le fruit d’une coopération intersectorielle entre le Département Afrique – à travers son Unité de l’Analyse Contextuelle et de Prospective, avec Abdoulaye Ibrahim (AFR/ACP) – et le Secteur des Sciences Sociales et Humaines, à travers son Programme pour la Gestion des Transformations Sociales (MOST), avec Riel Miller (SHS/RPF).

L’Accord est l’aboutissement d’un processus de mobilisation financière entamé par le Département Afrique en janvier 2015 lors de la dernière visite officielle de M. Mostafa Terrab dans le cadre de la signature d’un accord tripartite entre l’UNESCO, Kush Productions et l’OCP. Cela illustre alors la capacité du Département Afrique de mobilisation de ressources financières domestiques auprès de partenaires africains pour soutenir les programmes phares de la Priorité Afrique.

A travers cet Accord, la Fondation OCP s’engage à assurer un appui financier sur 3 ans du projet intersectoriel ‘’Imaginer l’avenir de l’Afrique’’, conformément à son rôle de soutenir l’engagement social et sociétal du Groupe OCP, un acteur influent sur le continent africain. Ce projet, qui relève du champ d’action de l’UNESCO dans le cadre de la priorité Afrique, sera porté à ce titre par le Département Afrique en collaboration étroite avec le Secteur des Sciences Sociales et Humaines.

Le projet a pour objectif de renforcer dans dix pays africains les capacités individuelles et institutionnelles à définir les besoins futurs africains et à utiliser l’avenir, en vue d’explorer de nouvelles opportunités de développement socioéconomique et d’élaborer des politiques publiques innovantes. Cela se traduira par l’ouverture de deux centres qui joueront un rôle pionnier en matière de prospective. L’un, axé sur la recherche, verra le jour au Maroc à l’Université Mohammed VI Polytechnique, tandis que l’autre sera en Afrique Subsaharienne dédié à la mise en œuvre d’instruments innovants dans différents domaines afférents au développement.

Cet Accord de partenariat annonce une collaboration fructueuse en faveur de la mise en œuvre de la Priorité Afrique, de l’Agenda 2030 et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page