» Le Premier Ministre thaïlandais énonce les priorités de l’éducation dans son pays lors d’un entretien avec la ...
30.03.2011 - ODG

Le Premier Ministre thaïlandais énonce les priorités de l’éducation dans son pays lors d’un entretien avec la Directrice générale à Jomtien

© UNESCO/Manh Ha Tran - La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, s’entretient avec le Premier Ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiv à l’occasion de la réunion du Groupe de haut niveau sur l’Éducation pour tous à Jomtien (Thaïlande), le 22 mars 2011.

Accroître l’accès à l’enseignement préscolaire, améliorer les possibilités d’apprentissage ouvertes aux enfants des travailleurs migrants et investir dans la qualité des enseignants, telles sont les principales priorités de l’éducation en Thaïlande que le Premier Ministre de ce pays, Abhisit Vejjajiva, a exposées au cours d’un entretien avec la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, immédiatement avant l’ouverture de la réunion du Groupe de haut niveau sur l’Éducation pour tous, à Jomtien (Thaïlande), le 22 mars 2011.

La Directrice générale a félicité le Premier Ministre Vejjajiva pour la volonté politique résolue de son gouvernement en faveur de l’éducation, qui ressort clairement d’un ambitieux programme visant à étendre l’éducation gratuite jusqu’à l’âge de 15 ans révolus. « La Thaïlande peut se targuer d’un bilan impressionnant en matière de développement économique » a-t-elle déclaré, ajoutant que « l’éducation de qualité sera le meilleur gage du développement durable du pays ».
Interrogée sur sa perception des grands défis actuels, Mme Bokova a mentionné la demande croissante, à l’échelle mondiale, d’amélioration de l’enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) dans un contexte de crise économique globale. M. Vejjajiva a fait état d’un décalage entre les qualifications et les besoins du marché du travail en Thaïlande, auquel s’ajoute le fait que les parents préfèrent envoyer leurs enfants à l’université. Il a aussi souligné l’importance pour son pays du renforcement de l’enseignement bilingue, en particulier dans les régions méridionales.
Mme Bokova a aussi insisté sur l’excellente coopération de l’UNESCO avec la Thaïlande dans les domaines de l’atténuation des effets du changement climatique et des systèmes d’alerte rapide aux tsunamis. « Nous sommes très conscients de la responsabilité qui nous incombe en tant qu’institution des Nations Unies de fournir des services et d’anticiper » a-t-elle déclaré.
Abordant la question du patrimoine mondial, Mme Bokova a profité de l’occasion pour remercier M. Vejjajiva d’avoir reçu en février 2011 son envoyé spécial pour Preah Vihear, l’ancien Directeur général de l’UNESCO Koïchiro Matsuura. « Le patrimoine devrait unir les peuples et les nations et servir de vecteur au dialogue » a-t-elle dit. Elle a exprimé sa satisfaction de ce que la Thaïlande a accepté la proposition d’organisation d’une réunion bilatérale entre les autorités cambodgiennes et thaïlandaises au Siège de l’UNESCO le 25 mai 2011.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page