25.06.2017 - Secteur des sciences sociales et humaines

La lutte contre le dopage continue

© All Rights Reserved

Le Comité d'approbation du Fonds pour l'élimination du dopage dans le sport s'est réuni le 14 juin 2017 pour discuter de la revitalisation du Fonds, ainsi que des nouvelles demandes présentées par les États parties à la Convention.

Le dixième anniversaire du Fonds, célébré cette année, représente une opportunité stratégique pour faire le bilan des progrès réalisés afin d’améliorer la mise en œuvre du Fonds et d’accroître sa durabilité. En conséquence, lors de la troisième session du Comité de l'exercice biennal 2016-2017, les membres du Comité ont échangé sur des propositions relatives à la revitalisation du Fonds, au renforcement des partenariats et aux activités futures. Une partie importante de ces discussions a été l'urgence de mobiliser des ressources afin de permettre au Fonds, en tant que bien public, de continuer de soutenir les pays les moins avancés dans la mise en œuvre des activités nécessaires au niveau national.

Plusieurs propositions ont été discutées, qui feront l’objet de réflexion lors de la prochaine réunion du Bureau de la Conférence des Parties (COP), qui se déroulera en Roumanie le 29 juin 2017, avant d’être soumises à la COP6 organisée au Siège de l'UNESCO à Paris du 25 au 26 septembre 2017.

En ce qui concerne l'avancement de la lutte contre le dopage sur le terrain, le Comité a approuvé 11 initiatives (dont un projet régional) à hauteur d'environ 215 000 dollars. Cela signifie que, depuis son lancement, le Fonds a soutenu 218 projets menés par 108 pays. Parmi les projets récemment approuvés, trois ont été soumis par des États parties qui n'ont jamais bénéficié du Fonds auparavant (Honduras, Tchad, et Ukraine).

Pour la première fois, toutes les demandes présentées au Comité ont inclus des contributions financières de la part des demandeurs, ce qui démontre l'engagement renforcé des autorités publiques et du mouvement sportif. D'autres tendances positives comprennent l'utilisation d'outils multimédias, l’organisation des campagnes de sensibilisation axées sur les valeurs, ainsi que les partenariats multipartites aux niveaux national, régional et international.

Le Comité a approuvé les projets ci-dessous:  

  • Atelier pour athlètes et entraîneurs « JE JOUE FRANC JEU » (Honduras)
  • “Juego Limpio, un compromiso de todos” (« Le Fair Play, un engagement pour tous »): Education antidopage pour athlètes et entraîneurs (Paraguay)
  • Pour un sport propre à l’école et pendant les compétitions sportives scolaires (Slovénie)
  • Améliorer l'efficacité des programmes nationaux d'éducation antidopage pour les lutteurs en partenariat avec les fédérations internationales (Arménie)
  • Session de formation pour les agents d'éducation antidopage sur leurs rôles et responsabilités dans la lutte contre le dopage (Mali)
  • Sensibilisation et éducation antidopage pour les athlètes ukrainiens (Ukraine)
  • Prévenir le dopage dans le sport: campagne éducative médiatique (Malte)
  • Compléments alimentaires dans les salles de sport: nécessité ou mode de vie (Bulgarie)
  • Projet de renforcement des capacités antidopage pour les hauts fonctionnaires et le personnel des autorités sportives (Botswana, projet régional)
  • Programme de formation et de sensibilisation sur les dangers du dopage pour les athlètes, les responsables des clubs sportifs, les entraîneurs et les directeurs techniques nationaux (Tchad)
  • Education antidopage pour Lima 2019 (Pérou)

Pour plus de détails, consultez le site web du Fonds.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page