» Le Roi du Maroc Mohammed VI et la Directrice générale de l'UNESCO célèbrent la culture Islamique, source de di...
24.05.2017 - ODG

Le Roi du Maroc Mohammed VI et la Directrice générale de l'UNESCO célèbrent la culture Islamique, source de dialogue et de paix

© MAP

Le 23 mai 2017, la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et Sa Majesté Mohammed VI, le Roi du Maroc, ont visité ensemble l'Université Al Quaraouiyine, plus vieille université au monde encore en activité, dans le cadre du plan national de prévention de l'extrémisme violent par l'éducation et la culture.

Depuis près de 20 ans, le Maroc s'est engagé dans un vaste plan de prévention et de lutte contre l'extrémisme violent, qui repose notamment sur le développement d'institutions éducatives et la formation des imams pour véhiculer un Islam modéré, ouvert, tolérant et en phase avec le 21ème siècle. Le roi a ainsi créé le nouvel institut Mohammed VI et placé depuis 2015 l'Université Quaraouiyine sous son autorité afin qu'elle reprenne sa place d'institution de référence dans la formation en religion et en civilisation islamique. Ces efforts visent à « immuniser le champ religieux contre l’extrémisme violent et l'ostracisme ». Cette politique s'accompagne d'un vaste chantier de réhabilitation des medersas, écoles coraniques traditionnelles qui font partie intégrante du patrimoine culturel du Maroc. 

La Directrice générale et sa majesté ont ainsi visité ensemble trois medersas nouvellement rénovées et rouvertes aux étudiants, dont la réhabilitation s'inscrit dans la restauration plus large de la Médina de Fès, inscrite depuis 1981 au patrimoine mondial de l'UNESCO.

« Nous avons certainement besoin de la force des armes pour combattre les terroristes. Mais cela ne suffit pas. Il faut aussi gagner la bataille des idées pour déjouer les théories qui s'appuient sur de fausses interprétations de la foi et de l'histoire. Cette bataille est une bataille éducative et culturelle, et l'UNESCO joue ici un rôle central, » a rappelé la Directrice générale.

« Lorsque les jeunes apprennent à haïr, nous devons leur enseigner la paix », a déclaré Irina Bokova, en soulignant que ce travail commence sur les bancs des écoles, y compris par l'apprentissage de l'histoire de l'islam et de ses valeurs, de son architecture, de sa calligraphie et de son immense contribution à l'histoire de l'humanité, comme source de dialogue et de dignité.

Le Maroc est le premier pays arabe à travailler avec l’UNESCO pour le développement d’une Stratégie nationale pour la prévention de l’extrémisme violent par l’éducation. L'UNESCO a renforcé ses programmes de prévention a l'extrémisme violent à travers l'éducation à la citoyenneté mondiale, la lutte contre le racisme et la haine, y compris contre l'antisémitisme et l'Islamophobie.

Lors de sa visite officielle Irina Bokova s’est également entretenue avec M. Ahmed Toufiq, Ministre des Habous et des Affaires Islamiques, et M. Said Zniber, Wali de la Région Fès-Meknes et Gouverneur de Fès.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page