» Les Pays-Bas apportent une contribution de 500 000 € afin de soutenir les travaux de l’UNESCO visant à préveni...
07.11.2013 - Education Sector

Les Pays-Bas apportent une contribution de 500 000 € afin de soutenir les travaux de l’UNESCO visant à prévenir et combattre le harcèlement homophobe et transphobe

UNESCO - Signing ceremony

L’UNESCO, avec le soutien financier du ministère néerlandais de l’Éducation, de la culture et de la science, lance un projet de trois ans intitulé « ÉDUCATION ET RESPECT POUR TOUS : prévenir et combattre le harcèlement homophobe et transphobe en milieu scolaire. »

Le nouveau projet s’appuiera sur les travaux que l’UNESCO conduit depuis 2011 sur le harcèlement homophobe dans l’éducation ainsi que sur d’autres travaux menés sur la discrimination et la violence à l'école, notamment la violence sexiste. 

Le principal objectif du projet est de renforcer les réponses du secteur de l’éducation au harcèlement homophobe et transphobe dans le monde entier et de soutenir une coalition croissante de partenaires qui estiment nécessaire de prévenir et combattre toutes les formes de harcèlement, notamment celles qui concernent les adolescents et jeunes lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (LGBT) et tous ceux qui sont perçus comme intersexués. 

Le projet s’achèvera en 2016 par une réunion internationale de haut niveau qui rassemblera les ministres de l’Éducation. L’objectif de la réunion sera de susciter, de la part des États membres, des réponses au harcèlement homophobe et transphobe dans les établissements scolaires. À cette fin, il est envisagé l’élaboration et l’adoption d’une déclaration de politique. Par ailleurs, au cours de cette réunion, la première édition d’un rapport mondial sur la situation de la violence à caractère homophobe et transphobe dans l’enseignement sera lancée. Le rapport examinera les éléments recueillis dans le cadre du projet pour démontrer la nature et l’étendue du problème. Il fera également le bilan des progrès accomplis en ce qui concerne les réponses apportées. 

D’ici à 2016, le projet soutiendra les activités menées en Asie-Pacifique, en Afrique orientale et australe, en Amérique latine et aux Caraïbes. Une importante campagne de mobilisation et de sensibilisation sera également conduite au niveau mondial. Les activités proposées et les constats établis constitueront la base de connaissances qui fait actuellement défaut et enrichiront les rapports régionaux sur les réponses efficaces, ainsi que les plans d’action nationaux destinés à prévenir et combattre le harcèlement homophobe et transphobe. 

Les activités mises en œuvre dans le cadre de ce partenariat seront liées aux initiatives anti-harcèlement de plus grande envergure que conduit actuellement l’UNESCO, telles que l’initiative « Enseigner le respect pour tous », et les initiatives en faveur de l’apprentissage de qualité, telles que « l’éducation sexuelle complète (ESC) ». 

La cérémonie officielle de signature de l’accord avec le Royaume des Pays-Bas se tiendra dans le cadre d’un événement parallèle à la 37e session de la Conférence générale de l’UNESCO qui aura eu lieu au Siège de l’Organisation (Salle VII) le jeudi 7 novembre à 13 heures

L’événement sera présidé par S.E. Mme Jet Bussemaker, ministre néerlandais de l’Éducation, de la culture et de la science, et par M. Qian Tang, Sous-Directeur général pour l’éducation. 

Pour en savoir plus sur les travaux de l’UNESCO, veuillez consulter : 

Liens

Pour en savoir plus sur les travaux de l'UNESCO 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page