» « Une nouvelle conscience émerge sur le rôle de la culture pour la sécurité et le développement », déclare la ...
11.04.2017 - ODG

« Une nouvelle conscience émerge sur le rôle de la culture pour la sécurité et le développement », déclare la Directrice générale de l'UNESCO au Sommet de la culture d'Abu Dhabi

© UNESCO

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a participé au Sommet de la culture d'Abu Dhabi, un forum international de haut niveau, réunissant des professionnels de la culture et des artistes pour parler du rôle de la culture pour la paix, la compréhension mutuelle et le développement durable.

« Il est très important qu'une publication spécialisée dans les questions de sécurité et d'affaires internationales tienne un tel événement sur le rôle de la culture pour la cohésion sociale et la résilience », a déclaré la Directrice générale. « Nous nous trouvons à un véritable tournant, où de plus en plus de personnes et de leaders se rendent compte du rôle que joue la culture dans les sociétés. Avec l'adoption récente de la résolution historique du Conseil de sécurité de l'ONU sur la protection du patrimoine et la consolidation de la paix, et la toute première réunion du G7 des ministres de la Culture qui s’est tenue la semaine dernière à Florence, la culture offre des réponses à bon nombre de défis actuels et l'UNESCO tâche à tirer parti de son potentiel depuis sa création », a-t-elle poursuivi. « Nous devons nous unir et travailler ensemble pour éduquer les jeunes et transmettre la valeur du patrimoine et la nécessité de le protéger ».

Le ministre émirati de la Culture, le Cheikh Nahyan bin Mubarak, a insisté sur l'importance de la culture pour mener une vie digne. Plusieurs orateurs ont également souligné les effets positifs des initiatives culturelles, du théâtre et des activités artistiques dans les camps de réfugiés ou dans des situations d'urgence pour ramener l'espoir, la dignité et un sentiment de normalité.

« Lorsque les gens vivent dans des camps depuis près de 20 ans, vous ne pouvez plus parler d'une crise. C'est un défi qui nécessite des solutions à long terme pour apporter à toute une génération des compétences, de la dignité et des emplois - et la culture y joue un rôle central », a déclaré l'artiste et ambassadeur du HCR, Octopizzo, alors qu’Irina Bokova a parlé de certains projets de l'UNESCO visant à promouvoir l'éducation, les compétences et la culture en Jordanie, en Irak et au Mali.

Irina Bokova a insisté sur la nécessité d’une coordination et des efforts internationaux accrus afin de mesurer l'impact de la culture et de l'économie créative sur la création d'emplois et la croissance durable. « Les récents rapports de l'UNESCO sur l'économie créative, les politiques culturelles et la culture urbaine ont démontré que la culture est un moteur majeur du développement durable, et nous avons besoin de données plus solides, de politiques plus fortes et d'une meilleure planification pour en tirer le meilleur parti ».

L'événement a été organisé par l'Autorité du tourisme et de la culture d'Abu Dhabi et présenté conjointement avec le groupe Foreign Policy et TCP Ventures.

Le sommet, tenu sous le thème « Créativité et Connectivité : la culture comme agent de changement à l’ère digitale », a réuni des représentants de plus de 80 pays pour discuter des nouveaux défis allant de la préservation du patrimoine culturel à l’émergence de nouvelles ruptures associées aux technologies émergentes, de l'éducation artistique des jeunes aux nouvelles façons de financer l’art, de la lutte contre les menaces telles que l'extrémisme à l'élaboration de politiques publiques qui favorisent la créativité et le développement social.

Durant son séjour aux Émirats arabes unis, la Directrice générale a rencontré SAR, la Princesse Dana Firas, Présidente du Petra National Trust et SE Ohood bint Khalfan, ministre du Bonheur.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com