» Vers la gestion concertée des systèmes aquifères transfrontaliers : guide méthodologique
05.01.2011 -

Vers la gestion concertée des systèmes aquifères transfrontaliers : guide méthodologique

Dans le cadre du projet ISARM, le PHI de l’UNESCO a participé, en étroite collaboration avec l’Académie française de l’eau, l’Office internationale de l’eau et le Bureau des Recherches Géologiques et Minières (BRGM) à la préparation d’une étude méthodologique lancée par l’Agence française de développement pour contribuer, de manière significative, aux défis posés par la gestion durable des aquifères transfrontaliers. Le but de cette étude est le développement d’un guide opérationnel rassemblant des recommandations à destination des décideurs politiques et des manageurs ainsi que des études de cas de plusieurs continents.

Le guide méthodologique rappelle d’abord les principales questions en suspens sur les aquifères transfrontaliers et le besoin d’une approche plus globale basée sur les principes de la GIRE (Partie I). Le guide décrit ensuite un assortiment d’outils techniques, légaux, organisationnels, économiques, éducatifs et de coopération pour améliorer la connaissance et la gestion de ces précieuses ressources (Partie II). Enfin, il propose une approche progressive et à plusieurs volets pour mettre en œuvre une gestion concertée, équitable et durable des systèmes d’aquifères transfrontaliers. Il survole également les mécanismes potentiels pour créer et opérer durablement une structure institutionnelle appropriée à la gestion des ressources en eau souterraine partagées (Partie III).

Le guide est la troisième partie d’une étude plus générale et est précédé par d’importants travaux de préparation :

  • La première partie concerne une évaluation préliminaire et une analyse générale comprenant l’identification des dynamiques actuelles aux niveaux légal, institutionnel et technique; l’identification des défis majeurs et une analyse des expériences menées sur des systèmes aquifères transfrontaliers (Nord Ouest du Sahara, Iullemeden, Guarani, grès Nubien, Haut Rhin, Carbonifère, Genevese et Stampriet).
  • La seconde partie comprend des études de cas détaillées de sept systèmes aquifères transfrontaliers représentant d’importants défis (systèmes aquifères du bassin de la rivière Mékong, aquifères côtiers Ghana-Togo-Benin, bassin du lac Tchad, système aquifère de Sénégal-Mauritanie, Taouudeni-Tanezrouft, Iuellemeden, montagnes et aquifères côtiers entre les territoires palestiniens et Israël).

Ces deux parties seront bientôt disponibles.

Le guide méthodologique | Plus d’information




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page