» Une vingtaine de jeunes artistes reconnus pour leur promotion du dialogue arabo-occidental
05.04.2011 - UNESCOPRESS

Une vingtaine de jeunes artistes reconnus pour leur promotion du dialogue arabo-occidental

Une vingtaine d’artistes de moins de 35 ans se verront décerner le titre de « Jeunes artistes pour le dialogue interculturel entre les mondes arabe et occidental » par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, lors d’une cérémonie organisée le 13 avril au Siège de l’UNESCO (18h30, 7ème étage).

Cette distinction reconnaît la contribution exceptionnelle de ces jeunes –qui s’expriment par la musique, la danse, l’écriture, le théâtre, le cinéma ou la photographie– au dialogue et à l’échange entre les cultures arabe et occidentale. L’objectif est de faire connaître leur travail et d’encourager des démarches similaires de la part d’autres jeunes. L’initiative s’inscrit dans le cadre d’une série de projets établis par l’UNESCO et l’Alliance des civilisations et financés par l’Espagne.  

Les jeunes artistes distingués sont :  

1. Ruti Sela et Mayaan Amir (Israël), créatrices et conservatrices, ont conçu le projet « Exterritory » en vue de réunir des artistes et intellectuels vivant dans des zones de conflit.  

2. Sidi Larbi Cherkaoui (Belgique/Maroc), danseur-chorégraphe, a produit des œuvres qui illustrent la rencontre entre les cultures et l’exploration de l’identité.  

3. Federico Ferrone (Italie), réalisateur, a produit plusieurs films sur l’immigration, les banlieues et la contribution des communautés étrangères à la culture d’un pays.  

4. Faïza Guène (France/Algérie), romancière, dont les œuvres, très remarquées, dépeignent la réalité des Maghrébins vivant dans les banlieues françaises, en s’attaquant aux clichés et aux idées reçues.  

5. JR (France), photographe, est notamment à l’origine du projet  « Face2Face », consistant à  afficher, de part et d’autre du Mur, des portraits d'Israéliens et de Palestiniens.  

6. Ibrahim Maalouf (Liban), trompettiste, mélange les styles occidentaux et orientaux et travaille avec des artistes du monde entier.    

7. « Massar Egbari » (Egypte), musiciens, ont lancé le projet « Music as a means of intercultural dialogue », en invitant des artistes occidentaux pour des concerts communs.   

8. Betty Shamieh (USA/ Territoires palestiniens), auteur dramatique, a écrit des pièces qui mettent l’accent sur les relations interculturelles, notamment arabo-américaines.  

9. Zuhal Sultan (Iraq), pianiste, a fondé, à l’âge de 17 ans, le National Youth Orchestra of Iraq qui travaille avec de nombreux artistes occidentaux.  

10. « Talent 2008 » est un projet réunissant neuf jeunes musiciens de musique traditionnelle européens et arabes (Territoires palestiniens, Egypte, Norvège).  

11. Merlijn Twaalfhoven (Pays-Bas), compositeur et musicien, a lancé des projets exceptionnels en Jordanie, dans les Territoires palestiniens, en Syrie et aux Pays-Bas, dans lesquels la musique crée un lien et devient symbole de paix.

                                                      ****  

Les journalistes qui souhaitent couvrir cet événement doivent s’accréditer auprès de la section des relations avec les médias.   Contact: Isabelle Le Fournis. Tél : + 33 (0)1 45 68 17 48. i.le-fournis(at)unesco.org

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page