» Intervention de l’UNESCO à la Conférence de l’OIF sur la lutte contre le terrorisme et la prévention de la rad...
10.06.2016 - Communication & Information Sector

Intervention de l’UNESCO à la Conférence de l’OIF sur la lutte contre le terrorisme et la prévention de la radicalisation violente

© UNESCO

La Conférence internationale organisée par l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) s’est tenue du 6 au 8 juin 2016 à l’Académie diplomatique internationale (ADI) de Paris. Ce grand événement a été suivi par plus de 250 participants de la majorité des 80 membres et observateurs de la Francophonie, ainsi que par des représentants d’organisations internationales et de partenaires régionaux.

La Conférence a réitéré la nécessité d’un engagement actif à tous les niveaux dans la lutte contre le terrorisme et la radicalisation comme le stipulent la Déclaration de Bamako (2000) sur la démocratie, les droits et les libertés et la Déclaration de Saint-Boniface (2006) sur la prévention des conflits et la sécurité humaine.

La Conférence a également permis de partager les pratiques réussies et les analyses visant à améliorer la compréhension du phénomène du terrorisme et de la radicalisation violente et de leurs causes sous-jacentes, et à identifier des approches et des orientations pour développer des directions stratégiques et des actions appropriées comme le demandent les Etats membres.

Le représentant de l’UNESCO, le Dr Boyan Radoykov, de la Division des sociétés du savoir, a félicité les organisateurs pour la tenue de cette importante initiative, présenté les différentes activités intersectorielles de l’Organisation dans ce domaine et insisté sur les attentes d’activités opérationnelles concrètes et d’actions préventives ciblées de plus grande ampleur, qui sont structurelles et multidimensionnelles. Le Dr Radoykov a déclaré dans son intervention : « Nous devons reconnaître que la lutte contre l’extrémisme violent ne peut pas être gagnée uniquement par la force des armes, la répression ou la censure en ligne. Le véritable combat que nous avons à gagner, si nous voulons que la raison l’emporte sur la force, concerne l’esprit des jeunes, leur cœur, le combat pour les idéaux et les valeurs universelles de notre civilisation ».

Dans ses échanges avec Mme Michaëlle Jean, Secrétaire générale de la Francophonie, et M. Adama Ouane, Administrateur de l’OIF, l’opportunité d’une future collaboration a été évoquée et notamment la contribution de l’OIF à la conférence que va organiser l’UNESCO à l’automne prochain au Québec, dans le cadre de son Programme Information pour tous (PIPT), sur Internet et la radicalisation des jeunes.

Plusieurs participants ont reconnu dans leurs interventions l’importance du travail mené par l’UNESCO depuis 2014 dans la lutte contre la radicalisation des jeunes dans le cyberespace et dans la prévention de l’extrémisme violent grâce à des actions de sensibilisation et de mobilisation auprès de l’ONU, du milieu universitaire, des décideurs, de la société civile et du secteur privé, portant sur les défis majeurs et les responsabilités respectives dans ce domaine.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com