» L'UNESCO et le Bénin signent un accord-cadre exemplaire pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030
03.04.2017 - ODG

L'UNESCO et le Bénin signent un accord-cadre exemplaire pour la mise en œuvre de l'Agenda 2030

©UNESCO/Christelle ALIX

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération de la République du Bénin, M. Aurélien A. Agbenonci, accompagné par le ministre des Sports, M. Oswald Homeky était à l'UNESCO lundi 3 avril pour la cérémonie de signature de l'Accord-cadre de coopération entre l'UNESCO et le Bénin avec la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova. La signature s’est déroulée en présence de M. Auguste Alavo, ambassadeur du Bénin en France, de M. Irénée Bienvenu Zevounou, Ambassadeur, délégué permanent auprès de l'UNESCO ainsi que Benoit Sossou, Directeur du Bureau régional de l'UNESCO et représentant au Bénin, au Togo, en Côte d'Ivoire, en Guinée Conakry, au Nigeria, au Ghana, en Sierra Leone et au Libéria.

Avec cet accord-cadre, le gouvernement du Bénin fournira environ 10 millions de dollars pour des activités à mettre en œuvre au Bénin, dans les domaines prioritaires pour l'UNESCO et le Bénin, sur la base du plan d'action adopté par le gouvernement pour les 5 prochaines années. Sur la base des estimations faites par l'UNESCO et le gouvernement, les besoins des zones identifiées sont d'environ 50 millions de USD, l'UNESCO et le Gouvernement béninois poursuivront leurs efforts pour mobiliser des ressources supplémentaires auprès d'autres partenaires et donateurs.

« Il s'agit d'un accord-phare qui témoigne de tout l'engagement du Bénin et confère à l'UNESCO une grande responsabilité » a déclaré Irina Bokova.

« Par cet accord unique qui réunit 5 ministères distincts autour d'une quinzaine de projets opérationnels, nous essayons d'embrasser tout ce que l'UNESCO peut nous apporter » a souligné le Ministre Agbenonci.

Le choix du Bénin d'entreprendre cette nouvelle approche de coopération avec l'UNESCO renforce la vision de l'Union africaine selon laquelle l'Afrique doit mobiliser davantage ses ressources internes pour mettre en œuvre son programme de développement. Il a été noté que le Bénin était pionnier dans ce type de coopération et pour la mobilisation des ressources en Afrique.

Au cours de la cérémonie de signature, la Directrice générale de l'UNESCO a souligné l'importance historique de l’événement et a déclaré que cet accord était un exemple puissant de l'engagement du pays à mettre en œuvre l'Agenda 2030. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Bénin a présenté à la Directrice générale la publication sur le plan d'action du gouvernement (2016-2021). Ce faisant, il a souligné l'engagement du Bénin en faveur de l'innovation et a déclaré que le Bénin était heureux d’embrasser les valeurs incarnées par l'UNESCO.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page