» L’UNESCO et la Colombie renforcent leur coopération pour consolider la paix
02.02.2017 - ODG

L’UNESCO et la Colombie renforcent leur coopération pour consolider la paix

© Cancillería de Colombia

Le 1er février, au premier jour de sa visite officielle en Colombie, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a rencontré à Bogota de hauts représentants du gouvernement afin de leur exposer la contribution de l’UNESCO au processus de consolidation de la paix et de réconciliation.

Irina Bokova a rencontré la Ministre des affaires étrangères, María Ángela Holguín Cuéllar, qu’elle a félicitée pour la signature de l’accord de paix entre le Gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie – Armée du peuple (FARC-EP) ainsi que pour l’organisation du 16e Sommet mondial des lauréats du prix Nobel de la paix. La Directrice générale assistera au Sommet qui se tiendra du 2 au 5 février à Bogota. La Ministre colombienne des affaires étrangères a insisté sur l’importance du soutien de l’UNESCO à la réinsertion sociale et politique par l’enseignement technique, qui constitue une priorité du gouvernement. 

La Directrice générale a rencontré la Ministre de la culture, Mariana Garcés Córdoba, le Ministre des technologies de l’information et des communications, David Luna Sánchez, et la Ministre de l’éducation nationale, Yaneth Giha Tovar.

Lors de sa rencontre avec la Ministre de la culture, la Directrice générale a mis en avant l’importance du patrimoine matériel et immatériel, ainsi que celle des industries culturelles qui sont des moteurs du développement durable.

Le Ministre des technologies de l’information et des communications a remercié l’UNESCO pour son soutien à la réglementation des moyens de télécommunication et il a souligné la nécessité de renforcer la coopération dans le domaine de l’éducation numérique dans les régions en transition. Selon la Directrice générale : « les nouvelles technologies peuvent favoriser l’éducation et la formation des enseignants, notamment dans les zones reculées, et l’UNESCO peut proposer son expertise dans ce domaine. » La Ministre de l’éducation a insisté sur l’enjeu que représente l’éducation pour la citoyenneté, de même que pour le développement économique et social. Mme Bokova a réaffirmé l’engagement de l’UNESCO à faire avancer une éducation inclusive et de qualité et elle a souligné l’importance de l’Enseignement et de la formation techniques et professionnels (EFTP) pour la mobilité sociale – ce qui a également été mis en avant par le Directeur du Service national d’apprentissage (SENA), Alfonso Prada Gil.

En ce qui concerne les sciences, la Directrice générale a félicité le Directeur du Département administratif de la science, de la technologie et de l’innovation (Colciencias), Alejandro Olaya Dávila, pour le travail de collaboration mené entre les chercheurs et le gouvernement afin d’élaborer des politiques publiques dans le domaine de la science.

La Directrice générale a également rencontré la Directrice de l’Office pour les situations de post-conflit, les droits de l’homme et la sécurité, Gloria Ospina, et la Directrice de Coldeportes, Clara Luz Roldan, avec qui elle a eu des échanges fructueux au sujet de leurs activités.

Le même jour, la Directrice générale a visité le Centre régional pour la promotion du livre en Amérique latine et dans les Caraïbes (CERLALC), un centre de catégorie 2 placé sous l’égide de l’UNESCO, et l’Université nationale de Colombie, qui célèbre son 150e anniversaire cette année.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com