» Conférence de l’UNESCO à Québec (Canada) sur l’Internet et la prévention de la radicalisation des jeunes
24.10.2016 - UNESCOPRESS

Conférence de l’UNESCO à Québec (Canada) sur l’Internet et la prévention de la radicalisation des jeunes

Quelque 400 participants prendront part à une conférence internationale coordonnée par l'UNESCO et les gouvernements du Canada et du Québec dans le but de trouver de nouveaux moyens de contrer la radicalisation en ligne et l’extrémisme violent. La conférence, intitulée « Internet et la radicalisation de la jeunesse : Prévenir, Agir et Vivre ensemble », organisée dans le cadre du Programme Information pour tous de l’UNESCO (PIPT), aura lieu du 30 octobre au 1 novembre dans la Ville de Québec (Canada).

Cet évènement réunira chercheurs, spécialistes, représentants de la société civile ainsi que des responsables gouvernementaux qui tenteront de recenser et de proposer des solutions à la prévention de la radicalisation des jeunes en ligne.

Des ministres des gouvernements de la Belgique, de la France, du Honduras, du Mali et du Sénégal interviendront au cours de cette conférence qui sera ouverte par la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova.

« La maîtrise des outils technologiques devrait inclure une dimension pratique, mais aussi éthique, » affirme la Directrice générale, tout en insistant sur la nécessité de « donner aux jeunes les moyens d'échanger, de communiquer et de coopérer au-delà des frontières sociales, culturelles et linguistiques, et de développer de nouvelles formes de citoyenneté mondiale, notamment la citoyenneté numérique ».

La réunion de Québec fait suite à la première conférence sur le sujet, « Les jeunes et l’Internet : combattre la radicalisation et l’extrémisme », organisée par l'UNESCO et le Programme Information pour tous de l’UNESCO en juin 2015. L'UNESCO y avait lancé un nouveau cadre d'action Jeunesse 2.0 – Développement des compétences, consolidation de la paix.

Afin de prévenir la radicalisation menant à la violence, l'UNESCO promeut l'éducation aux médias et à la maîtrise de l'information. Elle prône également le développement des compétences pour le dialogue interculturel et des initiatives visant à stimuler l'engagement civique et promouvoir des contre récits sur toutes les plates-formes, à la fois en ligne et hors ligne. Dans le cadre de cet effort, l'UNESCO a publié cette année le Guide du personnel enseignant pour la prévention de l’extrémisme violent.

Ces activités reflètent l'engagement de l'UNESCO en faveur de la paix et du respect de la diversité et de droits de l'homme, et de la liberté d'expression. Elles sont organisées dans le cadre de la Résolution 2250 de l'Assemblée générale de l’ONU qui reconnaît le rôle essentiel que les jeunes, l’Internet et les réseaux sociaux jouent dans le développement durable, la paix et la sécurité. Une attention particulière sera portée au rôle des jeunes dans la construction de la paix et la lutte contre l'extrémisme violent. L’accent sera aussi mis sur le Plan d'action des Nations Unies visant à prévenir l'extrémisme violent, adopté plus tôt cette année, qui souligne la nécessité de lier les réponses juridiques, les mesures de sécurité et les stratégies de persuasion à cet égard.

***

Contacts pour les médias : Service de presse de l’UNESCO, Roni Amelan, r.amelan@unesco.org, +33 (0) 145681650

Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Gouvernement du Québec, pour l'accréditation et demandes d'entrevues durant l’événement : +1 (0) 418 649 2400, ext. 57819, medias(at)mri.gouv.qc.ca .

Agenda de la conférence :

http://fr.unesco.org/sites/default/files/quebec_conference_programme_fr.pdf




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com