» Partenariat entre l'UNESCO et l'Union européenne pour promouvoir le pluralisme et le professionnalisme des méd...
06.10.2016 - UNESCO Office in Dakar

Partenariat entre l'UNESCO et l'Union européenne pour promouvoir le pluralisme et le professionnalisme des médias en Gambie

©United Nations

Le 6 octobre 2016. Banjul, République islamique de Gambie

L'Union européenne et l'UNESCO ont lancé le 6 Octobre à Banjul, en République islamique de Gambie, une initiative de quatre mois pour renforcer les capacités des professionnels des médias gambiens. Ce projet fait partie d'un programme de gouvernance plus large de 10 millions d'euros (l’équivalent approximativement de 500 millions de dalasi) financé par l'Union européenne dans le pays, qui comprend plusieurs volets tels que: (i) l'accès à la justice et à la formation juridique, (ii) le journalisme et les médias, et (iii) la gestion des finances publiques.

Le projet « journalisme et médias » du programme de gouvernance de l'UE apportera une contribution de 691 583 euros (l’équivalent approximativement de 35 millions de dalasi) à la réforme des médias en Gambie. Le secteur des médias est le seul qui ait les moyens de communication suffisants pour atteindre les décideurs et le grand public. L'objectif global de ce projet est donc de contribuer à une meilleure gouvernance démocratique à travers le renforcement de la liberté de la presse et l'amélioration de la qualité des informations disponibles pour le public.

Ce projet promouvra l'excellence en matière de journalisme ainsi que les programmes innovants, soutenir l'enseignement du journalisme étant l’une des mesures clef nécessaires au développement d'une presse libre et indépendante. Le projet renforcera également l'égalité des genres dans les médias à travers la sélection de groupes cibles pour les activités de formation, et à travers le développement des programmes et matériels de formation. Il contribuera aussi directement à améliorer les droits de l'homme dans le pays, les médias ayant en effet le pouvoir considérable d'influencer le discours politique d'une nation, et une presse libre et ouverte est essentielle pour une démocratie saine.

En République islamique de Gambie, comme dans de nombreux pays à travers le monde, les professionnels des médias souffrent d’un manque de ressources et compétences nécessaires pour exercer leur activité. La difficulté d’accéder à l'information et le manque d'équipement et de formations font partie des défis quotidiens auxquels sont confrontés les professionnels des médias. Ce projet abordera ainsi certaines de ces problématiques, à savoir le développement professionnel et la formation, l'inégalité entre les genres dans les médias, et la viabilité économique des organes de presse. Les principaux bénéficiaires de ce projet seront les organes de presse indépendants, l'Union de la presse gambienne, et l'université de la Gambie. Pendant quatre mois, les capacités professionnelles de ces principaux bénéficiaires seront mises à niveau, et la réforme de l'élaboration des programmes sera soutenue. Les organes de presse, les salles de rédaction, et les radios communautaires seront également équipées en petit matériel.

L'UNESCO a été identifiée pour la mise en œuvre de ce projet, cette agence onusienne étant, en effet, un organe neutre ayant pour mandat de soutenir les domaines de la communication, des médias et du journalisme, et une expérience de longue date dans le renforcement des capacités des professionnels des médias conformes aux normes internationales.

Pour plus d'informations, veuillez contacter Jean-Pierre Ilboudo, (jp.ilboudo(at)unesco.org)




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page