» L’UNESCO et l’ex-République yougoslave de Macédoine célèbrent la création de l’Institut international de génie...
05.07.2016 - ODG

L’UNESCO et l’ex-République yougoslave de Macédoine célèbrent la création de l’Institut international de génie sismique et de sismologie appliquée de l’UNESCO

© UNESCO/Landry Rukingamubiri

Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, et S. E. M. Gabriel Atanasov, Chargé d’affaires p.i. au sein de la délégation permanente de l’ex-République yougoslave de Macédoine auprès de l’UNESCO, au nom de son gouvernement, ont célébré aujourd’hui la création, par échange de lettres, de l’Institut international de génie sismique et de sismologie appliquée à l’IZIIS (Université Saints-Cyrille-et-Méthode), en tant qu’institut de catégorie 2 placé sous l’égide de l’UNESCO. La cérémonie a eu lieu en présence de M. Mihail Garevski, Directeur de l’IZIIS.

L’Institut concentrera son action sur la préparation aux catastrophes et l’atténuation de leurs effets.

« L’UNESCO et l’ex-République yougoslave de Macédoine unissent aujourd’hui leurs forces en vue de renforcer les capacités des États membres à atténuer les effets des catastrophes naturelles et à bâtir des sociétés plus résilientes dans l’esprit du Cadre d'action de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe », a déclaré la Directrice générale.

M. Atanasov a remercié la Directrice générale pour l’appui et l’engagement de l’UNESCO, qui favoriseront la reconnaissance mondiale de l’Institut et renforceront sa capacité à coopérer dans un contexte régional.

L’historique de l’Institut, un des plus anciens et des plus prestigieux de cette nature, a été rappelé par son Directeur, M. Garevski. L’Institut met particulièrement l’accent sur la formation de spécialistes des pays en développement. Le Directeur a en outre expliqué la coopération étroite que l’Institut entretient de longue date (depuis sa création, en 1965) avec l’UNESCO, et s’est engagé à poursuivre les efforts visant à protéger les vies humaines et à réduire les dommages physiques et économiques causés aux systèmes socioéconomiques par les séismes et autres catastrophes naturelles. Placer l’Institut sous l’égide de l’UNESCO renforcera son rôle de plate-forme internationale et régionale de conseil stratégique, de recherche et de formation en matière de préparation aux catastrophes et de moyens d’en atténuer les effets, de transfert de technologie et de promotion de la coopération internationale et régionale.

Pour de plus amples renseignements : http://www.iziis.edu.mk/

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page