» L’UNESCO et le Thelonious Monk Institute of Jazz renforcent leurs liens au travers d’un Accord de coopération
07.11.2017 - ODG

L’UNESCO et le Thelonious Monk Institute of Jazz renforcent leurs liens au travers d’un Accord de coopération

© UNESCO/Christelle ALIX

Le 6 novembre 2017, au Siège de l’Organisation, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et le Président du Thelonious Monk Institute of Jazz, Thomas R. Carter, ont signé un Accord de coopération visant à renforcer la coopération entre les deux institutions dans le cadre de la Journée internationale du jazz, célébrée chaque année depuis 2012.

« L’esprit du jazz, et sa capacité à rassembler les peuples de toutes les parties du monde et de tous les parcours, est unique », a déclaré la Directrice générale. « Les succès rencontrés par les éditions successives de la Journée internationale du jazz témoignent avec force du pouvoir de cette forme d’art comme langage parlant à chaque culture, traversant les générations, en les unissant autour des valeurs partagées de respect, de compréhension et, de créativité », a ajouté Madame Bokova. « L’UNESCO est extrêmement fière de coopérer avec le Thelonious Monk Institute of Jazz pour promouvoir des valeurs communes de tolérance, de respect des droits humains et de l’inclusion sociale, et nous sommes heureux de pouvoir approfondir notre partenariat et de l’inscrire dans la durée », a dit Irina Bokova.

« La coopération existant depuis 2011 avec l’UNESCO nous est très chère au Thelonious Monk Institute of Jazz », a déclaré Monsieur Carter. « Nous nous réjouissons de consolider plus avant notre alliance fructueuse, qui souline l’exceptionnel pouvoir du jazz dans l’ensemble des régions du monde, avec des célébrations annuelles tenues à l’UNESCO, aux Nations Unies, aux Etats-Unis d’Amérique, au Japon, en Turquie, en France, à Cuba, et pour les années à venir, en Fédération de Russie et en Australie », a ajouté le Président du Thelonious Monk Institute of Jazz ». « Nous devons maintenir cet élan remarquable, et je suis très encouragé par la signature de cet Accord de coopération, qui offre un environnement idoine à cet égard », a conclu Monsieur Carter.

Fin 2011, l’UNESCO a désigné le 30 avril comme Journée internationale du jazz aux fins de mettre l’accent sur le jazz et son rôle diplomatique favorisant l’union des peuples. La Journée internationale du jazz a été initiée par la Directrice générale de l’UNESCO et Herbie Hancock, Ambassadeur de l’UNESCO pour le dialogue interculturel. Cette manifestation majeure réunit communautés, écoles, artistes, historiens, universitaires, et passionnés de jazz du monde entier pour sensibiliser à la nécessité du dialogue interculturel et de la compréhension mutuelle, et pour renforcer la coopération internationale.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page