» Le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l'éducation visite deux projets au Libéria
20.07.2016 - Education Sector

Le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l'éducation visite deux projets au Libéria

© UNESCO

Le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l'éducation, M. Qian Tang, s’est rendu au Libéria pour examiner et soutenir deux projets en cours de mise en œuvre dans ce pays en situation de post-conflit, qui commence à se remettre de l’épidémie d’Ebola.

Le premier, un projet UNESCO-Fonds-en-dépôt chinois (UNESCO-CFIT), soutenu par un financement de 700 000 dollars des États-Unis fourni par le Gouvernement de la République populaire de Chine, cible trois instituts de formation des enseignants en milieu rural et met l’accent sur la création et la réfection de laboratoires de technologies de l’information et de la communication (TIC) et sur l’intégration des pédagogies utilisant les TIC dans leurs programmes scolaires. À ce jour, plus de 120 professionnels ont participé aux ateliers et aux formations.

À Monrovia, M. Tang a également inauguré le laboratoire d’informatique UNESCO-CFIT au William V. S. Tubman Teacher College de l’Université du Libéria, aux côtés de M. George K. Werner, Ministre de l’éducation du Libéria, et de M. Zhang Yue, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Libéria.

Le deuxième projet a été lancé au titre du programme CapED en 2012. Il met l’accent sur l’enseignement et la formation techniques et professionnels (EFTP) et a été mis en œuvre en étroite collaboration avec l’équipe spéciale interministérielle (IMTF) du gouvernement pour l’EFTP en vue d’élaborer la toute première Politique nationale d’EFTP ainsi qu’un plan opérationnel quinquennal.

Se préparer pour le marché mondial

Le manque de données fiables sur les besoins en compétences et l’offre d’EFTP posant encore problème aux décideurs, la prochaine étape consistera à mettre en place une équipe technique nationale formée avec le soutien de l’Institut de statistique de l’UNESCO.

Lors du séminaire de validation de la législation nationale sur l’EFTP, M. Tang a indiqué que « …près de 80 % de la population libérienne âgée de moins de 36 ans est au chômage ». Il a ajouté que le projet CapED donnait une formidable occasion à tous les jeunes libériens d’accéder à l’enseignement supérieur et de se préparer au marché mondial.

Durant sa visite, M. Tang a rencontré S. E.  Madame Ellen Johnson Sirleaf, Présidente de la République du Libéria, qui lui a fait part de la volonté de son gouvernement d’accélérer la mise en œuvre des projets CFIT et CapED. Il s’est également entretenu avec M. C. Saah N’tow, Ministre de la jeunesse et des sports, ainsi qu’avec M. Eugene Nagbe, Ministre de l’information, de la culture et du tourisme, et M. Neto Zarzar Lighe, Ministre du travail. Il était accompagné par M. William Allen, Ambassadeur du Libéria en France, et par Benoit Sossou, directeur du Bureau régional de l’UNESCO à Abuja.

Voir également l’annonce de la deuxième phase du projet de l’UNESCO pour la formation des enseignants en Côte d’Ivoire

Liens




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page