» L’UNESCO met au point des indicateurs pour suivre l’adoption et l’impact des Ressources éducatives libres au n...
07.12.2016 - Education Sector

L’UNESCO met au point des indicateurs pour suivre l’adoption et l’impact des Ressources éducatives libres au niveau national

Une réunion d’experts a été organisée par l’UNESCO les 15 et 16 novembre 2016 au Siège de l’Organisation, à Paris, afin d’élaborer un ensemble d’indicateurs clés sur l’adoption et l’impact des Ressources éducatives libres (REL) au niveau national.

Officiellement adoptée lors du Congrès mondial sur les ressources éducatives libres 2012, la Déclaration de Paris sur les REL 2012 marque un jalon historique dans la dynamique croissante en faveur des Ressources éducatives libres et appelle les gouvernements du monde entier à encourager l’octroi de licences ouvertes pour les matériels éducatifs à usage public produits sur fonds publics. Cette déclaration a été la première étape vers l’élaboration de politiques à l’appui des REL – et le cadre directeur de cette réunion d’experts.

Bien que le programme sur les REL soit passé rapidement à un niveau de compétences égal entre toutes les parties prenantes, il existe très peu de moyens permettant de mesurer et d’évaluer son adoption et son efficacité en vue de la réalisation des objectifs mondiaux de l’éducation, mais seulement des hypothèses sur son potentiel et ses succès. Ce qui fait défaut actuellement, c’est l’élaboration d’indicateurs qui seront adoptés par les différents organismes et gouvernements afin de suivre l’adoption et l’impact des REL à travers le monde. 

Dans le cadre du suivi de la Déclaration de Paris sur les REL 2012, l’UNESCO conduit des activités visant à définir des indicateurs sur l’adoption et l’impact des REL au niveau national. Parmi les premières activités, la réunion d’experts a convoqué un groupe de 10 chercheurs et professionnels internationaux dans le domaine des REL pour :

  • Examiner les moyens d’évaluer l’adoption et l’impact des REL au niveau national
  • Explorer les méthodes de recherche disponibles liées à ce projet
  • Proposer un ensemble préliminaire d’indicateurs sur les REL

Parmi les participants figuraient des experts reconnus de l’Institut de l'UNESCO pour l'application des technologies de l'information à l'éducation (ITIE), du Centre régional UNESCO d’études pour le développement de la société de l’information (CETIC.br), de l’Institut de statistique de l’UNESCO (ISU), du Commonwealth of Learning (COL), de l’Institut pour l’étude de la gestion des connaissances dans l’éducation (ISKME), de l’Institut de recherche et de conseil sur l’économie éducative et sociale, de l’Université ouverte du Royaume-Uni (OU) et d’une chaire émérite de l’UNESCO.

Les experts en REL se sont penchés sur les raisons justifiant l’élaboration d’indicateurs sur l’adoption et l’impact des REL au niveau national. Les participants ont également partagé des points de vue et des recommandations sur la clarification des concepts fondamentaux des REL ainsi que des lignes directrices pour concevoir les indicateurs et encourager leur utilisation. Ils ont abordé la question cruciale et persistante de la collecte de données ; un processus de collecte de données réaliste est essentiel au succès du projet.

« [La réunion d’experts] a été une manière créative, concrète, inspirante et efficace d’avancer dans l’élaboration d’un ensemble d’indicateurs sur les REL équilibré, réalisable et identifiable », a dit Fred Mulder, titulaire d’une chaire émérite de l’UNESCO.

Les experts ont présenté un cadre préliminaire pour l’élaboration d’indicateurs clés sur les REL, qui fournit une feuille de route claire pour les activités à venir. Les apports et les résultats principaux contribueront à la création d’un rapport final sur la définition des indicateurs de REL et jetteront les bases qui permettront à l’UNESCO de poursuivre son engagement à promouvoir l’usage des REL à travers le monde.

« Nous nous sommes engagés dans une tâche vraiment importante et considérable, et je suis sûre que notre sagesse collective nous conduira à un résultat positif qui marquera un jalon pour les futures études sur les indicateurs concernant les REL », a dit Sanjaya Mishra, du Commonwealth of Learning.

Lien




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com