» La Directrice générale de l’UNESCO fixe les objectifs d’audit et d’évaluation et de diversité dans le recrutem...
07.07.2016 - ODG

La Directrice générale de l’UNESCO fixe les objectifs d’audit et d’évaluation et de diversité dans le recrutement auprès de l’équipe dirigeante

Le 29 juin 2016, lors de la dernière réunion de l'équipe de direction (SMT), la Directrice générale a demandé à la SMT de renforcer la gestion du personnel et la surveillance dans tous les audits effectués sur leur programme ou secteur. De même, elle a souligné la nécessité de maintenir un suivi rigoureux de la mise en œuvre des recommandations d'audit.

À cet égard, elle publiera une note d'Ivoire sur le renforcement de la mise en œuvre des recommandations d'audit et le renforcement du leadership dans la surveillance des évaluations et des audits.

La Directrice générale a souligné que les audits et les évaluations sont une composante intrinsèque de la mise en œuvre des programmes et la pierre angulaire de l'efficacité de l’Organisation et un aspect essentiel de la responsabilité.

Elle a souligné que cet effort constitue la seule façon de favoriser une culture et une pratique de gestion des risques pour améliorer la capacité de l'UNESCO à surveiller la mise en œuvre et l'impact de ses programmes.

Dans le même esprit, la Directrice générale s’est félicité du fait que selon le dernier rapport du Corps Common d’inspection des Nations Unies, l'UNESCO figure parmi les agences les plus performantes en matière de réforme d’Organisation. Elle a demandé à la SMT de soumettre des propositions sur la poursuite de l'amélioration des outils et programmes de 'UNESCO, à la lumière de son processus de réforme continue.

La Directrice générale a fermement appelé le SMT à appliquer le strict respect de la diversité dans le recrutement du personnel, rappelant l'exigence d'amélioration de la répartition géographique et de l'équilibre entre les sexes, y compris dans le recrutement des consultants, et soulignant que cela reste une question prioritaire pour les États membres.

Elle a en outre rappelé aux cadres supérieurs leur responsabilité d'accélération le recrutement des postes vacants et a demandé à la Directrice des ressources humaines de fournir un plan d’action et un calendrier détaillé du recrutement de postes vacants dans les bureaux hors-siège, en particulier en Afrique.

La Directrice générale a confié le suivi de cette mesure au service des ressources humaines.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page