» Pakistan : la Directrice générale condamne le meurtre du technicien de télévision Ejazul Haq
10.06.2010 - UNESCOPRESS

Pakistan : la Directrice générale condamne le meurtre du technicien de télévision Ejazul Haq

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a condamné le meurtre d’Ejazul Haq, employé de la chaîne de télévision City-42, abattu alors qu’il suivait en direct une attaque le 28 mai à Lahore au Pakistan.

« Je condamne le meurtre d’Ejazul Haq, a-t-elle déclaré. Il est tragique que celui-ci ait payé de sa vie son engagement professionnel. J’ai le ferme espoir que les autorités pakistanaises réussiront à améliorer la sécurité des médias. De manière inacceptable, ceux-ci en viennent à se sacrifier lourdement pour faire respecter le droit de l’homme fondamental à la liberté d’expression et celui d’être informé sur les événements nous concernant ».

Ejazul Haq a succombé alors qu’il couvrait une attaque contre deux mosquées de la communauté religieuse des Ahmadis lancée par des hommes armés et des kamikazes. Il a été abattu alors qu’il relatait les événements à l’aide de son téléphone portable ; les téléspectateurs ont pu entendre les coups de feu qui lui ont été fatals ainsi que ses dernières paroles.

****

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies dont la mission consiste à défendre la liberté d’expression et la liberté de la presse. En vertu de l’Article premier de son Acte constitutif, l’Organisation est tenue « d’assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l’homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue, ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples ». À cette fin, elle « favorise la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses ; elle recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image ».




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page