» La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du radio journaliste colombien Luis Carlos Cervantes
21.08.2014 - UNESCOPRESS

La Directrice générale de l’UNESCO condamne le meurtre du radio journaliste colombien Luis Carlos Cervantes

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a dénoncé aujourd’hui le meurtre du journaliste et directeur de station de radio Luis Carlos Cervantes qui a eu lieu le 12 aout à Tarazá, dans le Nord-Ouest de la Colombie. Mr Cervantes a été abattu par trois hommes armés qui n’ont pas pu être identifiés.

“Je condamne fermement le meurtre de Luis Carlos Cervantes et appelle les autorités colombiennes à faire tout ce qui est en leur pouvoir pour traduire en justice les auteurs de ce crime” a déclaré la Directrice générale. “Le meurtre d’un journaliste n’est pas seulement un crime odieux contre un individu – c’est une menace pour toutes les sociétés, et leur droit à l’information et à la liberté d’expression.”

Luis Carlos Cervantes menait une enquête sur le crime organisé et la corruption et avait déjà reçu de nombreuses menaces de mort. En juin 2012, il fut placé sous la surveillance d’un garde du corps de l’Unité Nationale de Protection (UNP), un organisme gouvernemental en charge de la protection des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme et des avocats menacés dans l’exercice de leurs fonctions. Considérant qu’il n’était plus en danger, l’UNP avait cessé de le protéger deux semaines plus tôt.  

La Directrice générale publie des communiqués sur le meurtre des professionnels des médias conformément à la résolution 29 adoptée par les Etats membres de l’UNESCO au cours de la Conférence générale de 1997 intitulée « Condamnation de la violence contre les journalistes ». Une liste complète des journalistes assassinés ayant fait l’objet d’une condamnation par l’UNESCO est disponible en ligne.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page