» La Directrice générale de l’UNESCO participe à des réunions de haut-niveau avec des responsables du Congrès am...
16.12.2011 - UNESCOPRESS

La Directrice générale de l’UNESCO participe à des réunions de haut-niveau avec des responsables du Congrès américain pour tenter de rétablir la contribution américaine

© UNESCO/George PapagiannisUNESCO Director-General, Irina Bokova, meeting Chairwoman of the House Foreign Affairs Committee, Representative Ileana Ros-Lehtinen, Washington, 15 December 2011

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, s’est entretenue de manière franche et ouverte avec l’une des voix les plus critiques à l’égard de l’UNESCO, qui s’est fait entendre après le vote par la Conférence générale de l’Organisation en faveur de l’admission de la Palestine comme membre à part entière.

La Présidente de la Commission des affaires étrangères à la Chambre des Représentants, Ileana Ros-Lehtinen, a renouvelé son soutien en faveur de la loi américaine qui a contraint l’administration Obama à suspendre immédiatement la contribution des Etats-Unis à l’UNESCO mais elle a également salué le travail de l’Organisation au cours de son entretien avec la Directrice générale.

« Je sais que votre travail est précieux et significatif », a déclaré Ileana Ros-Lehtinen, qui a été particulièrement impressionnée par le symposium de l’UNESCO organisé à Paris cette semaine sur l’éducation pour perpétuer la mémoire de l’Holocauste dans les écoles primaires. « Je vous félicite pour votre conférence sur l’enseignement relatif à la mémoire de l’Holocauste », a-t-elle déclaré.

 La Directrice générale a également rencontré deux autres membres du Comité, les membres du Congrès Howard Berman et Russ Carnahn.

La Directrice générale a rencontré le sénateur Patrick Leahy. En tant que Président du Comité des relations extérieures du Sénat, Patrick Leahy n’a pas ménagé son soutien en faveur de l’UNESCO et a cherché activement une solution politique pour rétablir le versement de la contribution américaine. Le Sénateur ne s’est en revanche pas montré optimiste quant à une modification rapide de la loi par le Congrès mais a félicité la Directrice générale pour son travail auprès des membres du Capitole, expliquant que le Congrès doit être pleinement conscient des conséquences de cette mesure, qui affecte l’influence américaine à l’extérieur du pays.

La contribution américaine représente 22% du budget de l’Organisation.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page