» Le Forum de l’UNESCO sur l’éducation à la citoyenneté mondiale offre une plate-forme pour l’enseignement innov...
10.03.2017 - Education Sector

Le Forum de l’UNESCO sur l’éducation à la citoyenneté mondiale offre une plate-forme pour l’enseignement innovant

©UNESCO

Le troisième Forum de l’UNESCO sur l’ECM, qui s’est ouvert le 8 mars 2017 à Ottawa (Canada), a rassemblé des experts reconnus, des professionnels et des décideurs du monde entier afin d’examiner les approches pédagogiques et les pratiques d’enseignement, et de s’assurer que des changements concrets aient lieu dans les salles de classe.

« Les enseignants se trouvent en première ligne pour intégrer l’ECM dans les environnements d’apprentissage. En l’absence d’enseignants confiants, qualifiés et bien préparés, nous ne pouvons faire progresser l’ECM », a dit le Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l’éducation, Qian Tang, lors de l’ouverture officielle du Forum.

L’ambassadrice Elaine Ayotte, déléguée permanente du Canada auprès de l’UNESCO, a souligné la contribution essentielle des éducateurs pour renforcer les compétences qui favorisent la prise de conscience des réalités actuelles qui affectent tous les individus, de toutes cultures.

L’ambassadeur Choong-hee Hahn, représentant permanent adjoint de la République de Corée auprès des Nations Unies, a décrit l’impulsion donnée par les décideurs au niveau mondial, ainsi que la volonté des États membres de fournir à la prochaine génération les outils de la tolérance et de l’instruction culturelle.

Utak Chung, le directeur du Centre Asie-Pacifique d'éducation pour la compréhension internationale, a renouvelé le soutien du centre en faveur des progrès de l’ECM à travers le monde, et réaffirmé que la promotion de la citoyenneté mondiale ne relevait pas seulement du mandat de l’ONU ou de l’UNESCO, mais qu’il s’agissait d’un agenda mondial.

Le rôle crucial des enseignants pour atteindre la cible 4.7

Avec les enseignants pour thème central du troisième Forum de l’UNESCO sur l’ECM, l’objectif consistait à attirer l’attention sur le rôle fondamental des éducateurs pour améliorer l’apprentissage sur, et pour, la citoyenneté mondiale.

Dans un contexte où les élèves apprennent au travers d’une multitude de canaux, le rôle des enseignants est appelé à évoluer. Les enseignants ne sont pas seulement les transmetteurs du savoir. Ils ont un rôle à jouer pour développer les connaissances, les compétences et les attitudes des élèves en faveur de la paix et du développement durable. Ils sont les agents du changement qui peuvent aider les pays à atteindre la cible 4.7 de l’ODD relatif à l’éducation.

Des enseignants du Réseau du système des écoles associées de l’UNESCO (réSEAU) ainsi que 50 jeunes délégués sélectionnés par l’Institut Mahatma Gandhi d'éducation pour la paix et le développement durable (MGIEP) ont également participé activement à l’événement.

Pendant la Semaine de l'UNESCO pour la paix et le développement durable : le rôle de l’éducation (6-10 mars 2017) se sont tenus également le Forum d’examen du Programme d’action global, ainsi qu’une journée conjointe durant laquelle a eu lieu l’ouverture officielle.

La Semaine de l’UNESCO est organisée conjointement par l’UNESCO et la Commission canadienne pour l’UNESCO, avec le soutien financier additionnel du Conseil des arts du Canada et du Ministère de l’éducation, de la culture, des sports, des sciences et de la technologie du Japon par l’intermédiaire du Fonds-en-dépôt japonais de l’UNESCO pour l’EDD. La Semaine bénéficie d’un soutien complémentaire fourni par le Conseil des ministres de l’éducation (Canada), le Centre mondial du pluralisme et le Musée canadien de l’histoire.

Suivez le Forum sur l’ECM sur Twitter sous le hashtag #SemaineUNESCOEd.

Liens




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page