» Universités : les classements internationaux passés au crible lors d’un Forum mondial à l’UNESCO
12.05.2011 - UNESCOPRESS

Universités : les classements internationaux passés au crible lors d’un Forum mondial à l’UNESCO

Objet de toutes les attentions, les classements des établissements de l’enseignement supérieur sont-ils toujours un critère valable de comparaison entre les universités? Leur influence, qui s’exerce désormais sur la politique même des institutions, n’est-elle pas devenue excessive ? Ces questions seront posées à l’occasion d’un Forum mondial organisé par l’UNESCO, la Banque mondiale et l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) les 16 et 17 mai au siège de l’UNESCO (Salle II).

Intitulé « Classements et responsabilisation dans l’enseignement supérieur : bons et mauvais usages », le Forum mondial sera ouvert par la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, en présence de Qian Tang, Sous-Directeur général de l’UNESCO pour l’éducation ; Jamil Salmi, Coordinateur de l’enseignement supérieur pour la Banque mondiale et de Barbara Ischinger, Directrice de la Direction de l’éducation à l’OCDE. Il réunira pendant deux jours décideurs, experts, chercheurs, étudiants, représentants d’organismes internationaux, des médias et d’établissements de l’enseignement supérieur venus de différentes régions du monde. 

D’abord utilisés comme un outil d’information répondant à une exigence de transparence, les classements internationaux des universités, souvent perçus comme un gage de qualité, tendent à alimenter la compétition entre les établissements. De fait, dans un contexte mondialisé, ils revêtent une importance politique croissante dans la mesure où ils motivent les décisions des institutions, des enseignants, des chercheurs, des étudiants et des décideurs.

Ce Forum sera notamment l’occasion de soulever la question de la méthodologie  de ces nombreux classements, de s’interroger sur les raisons de leur influence, d’examiner leurs conséquences sur la politique des institutions et d’analyser les autres formes de responsabilisation dans l’enseignement supérieur.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page