» L’UNESCO aide les radiodiffuseurs des minorités ethniques du Vietnam à s’exprimer
26.02.2014 - Secteur de la Communication et de l'information

L’UNESCO aide les radiodiffuseurs des minorités ethniques du Vietnam à s’exprimer

© UNESCO Bangkok- Lors de la formation, les participants ont acquis des compétences techniques pour améliorer leur programmation de radio.

L’année dernière, l’UNESCO a participé à de nombreux projets en Asie-Pacifique destinés à donner accès aux communautés rurales et aux minorités ethniques à des radios communautaires et aux formations nécessaires sur ces pratiques. Le Vietnam a récemment bénéficié de ce programme financé par l’UNESCO destiné à améliorer le travail des médias et la diversité culturelle en milieu rural.

Le Vietnam reconnait officiellement 54 groupes ethniques et 13 millions de personnes issues de minorités ethniques. L’Etat vietnamien a mis en place des politiques de promotion de l’identité culturelle par l’encouragement à la diversité ethnique dans les medias. Ainsi, parmi les 67 stations de radio et chaînes de télévision du pays, 39 diffusent des programmes en 26 langues différentes. Cependant, sur les 341 personnes intervenant dans les programmes destinés aux minorités ethniques, seules quelques-unes sont issues de minorités ethniques et, parmi celles-ci, très peu peuvent rédiger des actualités et des reportages dans la langue nationale car elles sont isolées dans leur langue maternelle.

Voice of Viet Nam (VOV) et le Programme international de l’UNESCO pour le développement de la communication (PIDC) ont reconnu la nécessité d’augmenter le nombre de radiodiffuseurs issus de minorités ethniques et d’apporter une formation complémentaire à ceux qui en avaient brièvement bénéficié. Ils ont donc mis en place un programme de formation auprès de 60 radiodiffuseurs issus de minorités ethniques afin de leur donner les compétences et la confiance nécessaire pour partager avec leur communauté locale ce qu’ils avaient appris. Les participants ont acquis les compétences nécessaires pour produire des contenus destinés aux minorités ethniques, rédiger des chroniques, utiliser des enregistreurs numériques et sélectionner les sons et les musiques appropriés. D’autres compétences importantes ont été intégrées au programme de formation, comme l’utilisation de logiciels d’édition du son et d’outils de recherche d’information.

Après la formation, le pourcentage de participants capables d’utiliser des enregistreurs numériques a grimpé de 30 à 97 %. De la même façon, la part de ceux qui étaient capables d’utiliser avec aisance des logiciels d’édition et de mixage de son sur leur ordinateur personnel est passé de 0 à 100 %.

La radio a longtemps été considérée comme un des moyens de communication les plus efficaces pour les régions les plus isolées, souvent constituées de minorités ethniques. En 2011, l’Etat vietnamien, reconnaissant l’importance de la radio, a ainsi mis en place un Programme national visant à répandre l’information aux régions les plus éloignées, situées à la montagne, aux frontières et sur les îles, en mettant l’accent sur les régions les plus défavorisées et les minorités ethniques. Le programme de formation mis en place par VOV et le PIDC s’est donc inscrit dans la continuité de ce programme. 

Un réseau de radiodiffuseurs proposant des programmes aux minorités ethniques s’est constitué après le programme de formation et permettra d’atteindre l’objectif de diffusion de l’information en langue locale dans toutes les régions du Vietnam.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page