» L’UNESCO met en lumière l'importance du travail de prévention de la violence dans l'éducation
20.10.2016 - Education Sector

L’UNESCO met en lumière l'importance du travail de prévention de la violence dans l'éducation

© UNESCO

[Translate to francais:] UNESCO’s work to support education sector L’action de l’UNESCO pour soutenir les réponses du secteur de l’éducation à la violence basée sur l'orientation sexuelle et sur l'identité/expression de genre a été mise en avant à l’occasion du lancement d'une nouvelle publication du Bureau de la Représentante Spéciale du Secrétaire général sur la violence à l’encontre des enfants (OSRSG).

Le lancement de cette publication intitulée Ending the Torment: Tackling bullying from the schoolyard to cyberspace [Mettre fin au harcèlement, de la cour de l’école au cyberespace] a eu lieu aux Nations Unies, à New York, le 14 octobre 2016, pendant le débat de la Troisième Commission de l’Assemblée générale sur les droits de l'enfant. Elle inclut l’Appel ministériel à l’action relatif aux réponses du secteur de l’éducation face au harcèlement homophobe et transphobe, qui a été lancé en 2016 lors de la Réunion ministérielle internationale de l’UNESCO sur ce thème.

La publication de l’OSRSG évalue les tendances et les évolutions juridiques et politiques en matière de harcèlement et de cyber-harcèlement partout dans le monde, prenant en compte les points de vue et les recommandations des enfants. Elle s’appuie sur la présentation, intervenue cette semaine, du Rapport du Secrétaire général sur la protection des enfants contre les brimades répondant à une Résolution de l’Assemblée générale.

Lors du lancement de la publication de l’OSRSG, Christophe Cornu, Responsable principal de projet à l’UNESCO, a rappelé que tous les enfants n’étaient pas égaux face au harcèlement.

« Les élèves qui sont gays, lesbiennes, bisexuels ou transgenre, ont entre deux et sept fois plus de probabilités de faire l’objet de harcèlements que les autres élèves », a déclaré M. Cornu.

« Aucun pays ne peut parvenir à une éducation de qualité inclusive et équitable lorsque ces élèves sont l’objet de discriminations ou de violences dans les environnements d’apprentissage. »

Appel ministériel à l'action

Lors de l’événement de l’OSRSG, M. Cornu a présenté l’Appel ministériel à l’action en détail. Cet appel, qui bénéficie maintenant du soutien de 54 pays, constitue l’un des signes les plus puissants d’une volonté politique de mettre un terme à la violence homophobe et transphobe dans l'éducation.

« L’Appel ministériel à l’action est le fruit des conclusions du rapport Au grand jour qui offre un examen récent de la portée et des impacts de la violence basée sur l'orientation sexuelle et l'identité/expression de genre. Il présente aussi les volets d'une réponse complète du secteur de l’éducation et propose des recommandations concrètes » a ajouté M. Cornu.

« Ainsi que le souligne le Rapport du Secrétaire général des Nations Unies, le harcèlement a un impact négatif sur les droits des enfants ; il est donc crucial d’en reconnaître les causes et les effets afin de lutter contre ce phénomène et d’y répondre » a-t-il poursuivi.

Colloque international sur la violence et le harcèlement à l’école

Poursuivant son action pour offrir à tous des environnements d'apprentissage sûrs et exempts de violence, l’UNESCO, en partenariat avec l'Institut de prévention de la violence scolaire de l'Université féminine Ewha et avec le soutien financier du Ministère de l'éducation de la République de Corée par l’entremise de la Fondation nationale coréenne pour la recherche, organise un Colloque international sur la violence et le harcèlement à l’école : des données à l’action.

Le Symposium, qui se tiendra à Séoul, en République de Corée, du 17 au 19 janvier 2017, procure à la communauté internationale l’occasion de répondre au Rapport du Secrétaire général, Protéger les enfants contre les brimades. Il permettra également de développer des mesures des progrès accomplis en matière de lutte contre la violence et le harcèlement à l’école, conformément aux attentes de l’Objectif de développement durable (ODD) 4 et d'autres ODD.

Liens




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page